9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCovid-19 : l’Algérie reçoit un lot de vaccin depuis les États-Unis de...

Covid-19 : l’Algérie reçoit un lot de vaccin depuis les États-Unis de 600.000 doses

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans le cadre de l’élargissement de sa campagne de vaccination, le pays recevra très prochainement un lot de vaccin anti-Covid-19 en provenance des États-Unis (USA). Apprenez-en davantage dans notre numéro du vendredi 27 août 2021. 

Pour sortir vainqueur d’une troisième vague qui ne finit pas de hanter le monde, particulièrement la Région africaine, le gouvernement algérien multiplie les mesures de protection ciblées sur l’ensemble de sa population. Mais il mise essentiellement sur l’immunité grégaire. Il s’attèle alors à maintenir et élargir sa campagne vaccinale. C’est dans cette optique que l’Algérie acquerra un vaccin anti-Covid-19 de la part des États-Unis.

Le président américain Joe Biden est prêt à voler au secours de l’Algérie, qui a récemment été submergée par la virulence du variant Delta, en vue de l’aider à endiguer le rebond épidémique qui se profile encore aujourd’hui. Il s’apprête à expédier plus de deux millions de doses du sérum Johnson & Johnson à trois pays africains. Soit le nôtre, le Ghana et le Yémen. C’est du moins ce qu’a fait savoir, ce jeudi, un responsable de la Maison Blanche. 

- Publicité -

Selon la même source, les cargaisons arriveront dans les prochaines heures. Cela via le dispositif d’accès mondial aux antidotes, Covax en l’occurrence. Un distributeur soutenu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Alliance du vaccin. Après avoir vacciné plus de la moitié de sa population, le gouvernement américain étend désormais son objectif au reste du monde pour faire des États-Unis un véritable arsenal de vaccins pour le monde. 

Vaccination contre le SARS-CoV-2 en Algérie : un lot de 604.800 doses 

Extraites du surplus dans les réserves américaines, deux millions de doses iront aux trois nations suscitées. Washington offre donc au gouvernement algérien 604.800 proportions de l’antidote étasunien J&J (Janssen). Le Ghana bénéficiera de 151.200 du même sérum. Quant au Ghana, celui-ci acheminera 1,2 millions du vaccin Moderna. Il s’agit là de ce qu’a en outre détaillé le membre de la Maison Blanche, sous couvert de l’anonymat.

Selon le locuteur, les USA disposent d’assez de réserves pour maintenir le flux des dons aux pays en développement. Il sied de rappeler que Janssen est un vaccin unidose. Autrement dit, il ne nécessite qu’une seule et unique injection, contrairement à Pfizer/BionTech, Moderna ou AstraZeneca. Ceux-ci se prennent en deux doses. Mais le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson a apporté de nouveaux détails.

- Publicité -

Ce mercredi, le groupe américain a affirmé qu’une dose supplémentaire du J&J génère des niveaux d’anticorps neuf fois supérieurs à ceux observés quatre semaines après une première injection. Un rappel pourrait ainsi être probablement nécessaire pour toute personne ayant reçu ce remède. C’est ce que démontre les deux derniers essais cliniques dont les résultats seront soumis dans les prochains jours à la communauté scientifique. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -