AccueilPolitiqueCorruption au Parlement européen : un expert algérien se lâche contre le...

Corruption au Parlement européen : un expert algérien se lâche contre le Maroc

Politique – Un spécialiste algérien n’a pas lésiné sur ses mots à l’égard du Maroc, qui est impliqué dans un scandale de corruption au sein du Parlement européen. Dzair Daily communique pour vous plus d’informations à cet égard dans la suite de ce numéro.

Effectivement, l’organe parlementaire de l’UE est dans la tempête ! En effet, après le Qatar, le Royaume chérifien a nourri des soupçons concernant une affaire de corruption mêlant l’Empire à des eurodéputés. Suite à l’éclatement de ce scandale de corruption au sein du Parlement européen, un expert politique algérien n’a pas mâché ses mots pour s’en prendre au Maroc.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette édition du mercredi 21 décembre 2022. Comme indiqué plus haut, le Maroc est soupçonné d’être mêlé à l’affaire de corruption qui éclabousse l’institution européenne. Il aurait proposé des pots-de-vin à des membres de l’organe législatif afin de défendre les intérêts du Royaume. Notamment, le soi-disant « principe de la souveraineté » sur le Sahara occidental.

Politique : Mediouni critique les services de renseignements marocains

Suite à l’éclatement du « Marocgate », Saïd Mokhtar Mediouni s’est manifesté. Sur le plateau du média généraliste El Hayat TV, l’ancien officier supérieur de l’ANP a dénoncé fermement la dérive de l’Empire chérifien. Cependant, il se dit peu étonné. « La politique extérieure du Maroc a toujours reposé sur les lobbyings », a-t-il lâché. 

Par la même intervention, l’analyste politique algérien a accusé le Makhzen de mener un intense lobbying auprès des députés européens et des responsables. Cela pour appuyer l’initiative marocaine sur le dossier du Sahara occidental.

Saïd Mokhtar Mediouni s’est montré, alors, très critique à l’égard des services de renseignements marocains. Ceux qui gèrent, selon ses dires, les affaires étrangères par la corruption. Et exercent des pratiques de chantage et de menaces. « Le Maroc a nui, par ces pratiques, à la politique internationale et à la souveraineté de l’Union européenne ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici