AccueilPolitiqueL’Algérie cible de terribles « prophéties » du Français Xavier Driencourt

L’Algérie cible de terribles « prophéties » du Français Xavier Driencourt

Algérie – L’ancien ambassadeur français, Xavier Driencourt, s’est attaqué à l’Algérie dans les colonnes du Figaro. On rapporte pour vous ses propos dans la suite de ce nouveau numéro. 

Entre Eric Zemmour, Marine Le Pen, Catherine Griset …, nombreux sont les politiciens de l’Hexagone qui s’acharnent souvent sur notre pays. Ce lundi, c’était au tour du Français, Xavier Driencourt, de cracher son fiel sur l’Algérie. Et ce, en livrant de terribles « prédictions ». Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette édition du mardi 10 janvier 2023.

Ancien représentant diplomatique de France à Alger, l’homme politique n’a pas hésité à s’en prendre à la nation qui l’a accueilli entre 2008 et 2012, puis entre 2017 et 2022. Prétendant connaissant les rouages de l’État algérien, il a dressé « une vaticination » effrayante au sujet de notre pays. Et ce, dans une tribune dans le quotidien français, Le Figaro.

Xavier Driencourt prédit l’effondrement de l’Algérie

Dans son analyse prédictive, l’ancien DG de l’administration du Quai d’Orsay a affirmé que « l’Algérie nouvelle » est en train de s’effondre. S’exprimant sur la situation actuelle de notre pays, il a dressé un tableau noir en décrivant le régime comme étant « brutal », « affairiste » et « indifférent aux difficultés du peuple ». Ce n’est pas tout ! 

Dans son article fielleux, l’ancien ambassadeur a évoqué « la dégradation » de la liberté de la presse en Algérie. Qui est, selon ses dires, « muselée ». Par ailleurs, Xavier Driencourt a déclaré que la France risque d’être entraînée dans cette chute. Et ce, en pointant du doigt « l’opportunisme » du pays d’Emmanuel Macron.

Dans ce sens, le journaliste a critiqué Paris qui « par confort et opportunisme, ferme les yeux sur la réalité algérienne ». « Croire à Paris qu’en allant à Alger, nous les gagnerons à notre cause est un leurre ». Un discours véhément qui démontre que même si la page de la colonisation est tournée, elle est loin d’être déchirée pour certains politiciens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici