AccueilActualitéCoronavirus en Algérie : reprise de délivrance des livrets de famille dans...

Coronavirus en Algérie : reprise de délivrance des livrets de famille dans cette wilaya

Algérie – Le wali de cette ville de l’ouest a décidé de lever les restrictions liées à la pandémie du coronavirus et de reprendre la délivrance des livrets de famille.

En effet, dans le cadre de la levée de certaines restrictions sanitaires liées à la pandémie du coronavirus en Algérie, le wali de la wilaya de Tlemcen a instruit ses services de reprendre la délivrance des livrets de famille à la suite de l’amélioration de la situation épidémiologique dans la région.  C’est ce qu’a rapporté Ennahar, ce mercredi 08 septembre 2021.

Dans le détail, pour faire face à cette crise sanitaire sans précédent, le Gouvernement algérien a mis en place une série de mesures. Et ce, pour préserver la sécurité de tout un chacun. Le Président de la République a notamment donné libre choix aux différents walis sur le territoire national pour procéder selon l’amélioration de la situation.

De ce fait, le haut fonctionnaire dans la wilaya de Tlemcen a ordonné la reprise de l’octroi des livrets de famille dans l’ensemble des localités. Cette décision entre en vigueur à partir d’aujourd’hui mercredi 08 septembre. Sachant que le nombre journalier des cas atteints par la Covid-19 est en nette diminution dans cette région.

Coronavirus en Algérie : les spécialistes plaident pour l’instauration du pass sanitaire

Il est vrai que les autorités compétentes ont beau mettre en place toutes sortes de protocoles et de conditions. Cependant, avec l’apparition des différents variants au fil de cette période de pandémie, il s’est avéré que la seule solution pour y faire face, serait la vaccination.

D’autant plus que de nombreux spécialistes ont déjà indiqué qu’on ne peut se fier à aucune donnée. En ce qui concerne la progression de la situation sanitaire. De ce fait, le mieux serait d’arriver à l’immunité collective. Celle qui a été fixée à 60% en Algérie.

Cela dit, avec l’état d’avancement de cette campagne de vaccination, on en est qu’à 14% de la population. Ce qui est déjà considéré comme une victoire. D’autant plus que le gouvernement a déjà exigé à certaines catégories de se vacciner. Comme le personnel éducatif, universitaire et les étudiants des universités.

Toutefois, les spécialistes veulent surtout passer à la vitesse supérieure. Ils plaident favorablement pour l’instauration d’un pass sanitaire. Ce dernier permettra aux détenteurs de pénétrer dans les endroits publics sans aucune contrainte. N’empêche que pour le moment rien n’est encore officiel.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes