Algérie : Ce qu’a dit le ministre de la Santé dans son entretien avec Le Point

Algérie – Le ministre de la Santé a répondu aux questions du quotidien français Le Point gravitant autour de la lutte de l’Algérie contre le Coronavirus et la planification de la phase post-pandémique. Voici les grandes lignes de l’entrevue parue ce dimanche 26 avril.

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, relate la « riposte » algérienne face au fléau viral, conforme « aux recommandation de l’OMS »; en soulignant en premier lieu « la prévention, dont les actions ont été soutenues.

Deuxièmement : la surveillance active, le dépistage précoce par la PCR et la prise en charge rapide des cas avec le protocole thérapeutique basé sur l’association hydroxychloroquine-azithromycine »; ainsi que «  le confinement de la population, qui a été mis en œuvre précocement, alors que l’Algérie ne comptait que près de 200 cas; et ce de façon adaptée à l’évolution de l’épidémiologie locale. »

« Les chiffres des derniers jours qui montrent une tendance générale à la stabilisation du nombre de cas et à la baisse du nombre de décès sont; d’après le premier responsable du secteur de la Santé en Algérie; autant d’éléments ayant permis de constater  « une nette stabilité » de la propagation de l’épidémie chez nous.

Cependant il invite au discernement « quant aux conclusions à tirer » de ces données, car « cette épidémie »; a montré « qu’elle pouvait rebondir et défier à nouveau les systèmes de santé; comme au Japon ». En outre, « la prudence, c’est aussi le respect par tous des mesures de confinement, d’hygiène individuelle, de protection dans les lieux publics et de distanciation physique.

Coronavirus et Ramadan 2020

Trouver « comment concilier les pratiques séculaires du Ramadan et la sécurité des personnes avec cette pandémie de Covid-19; sans oublier les risques de santé propres aux personnes âgées et/ou souffrant de maladies chroniques »; relève d’un nouveau défi si l’on croit les mêmes propos. 

« En concertation avec le ministère des Affaires religieuses, nous nous attellerons, dans le souci de permettre à nos citoyens de passer un mois de ramadan en toute sécurité »; promet le responsable en soulevant l’importance du « strict respect des mesures d’hygiène et de distanciation physique »; et notamment « l’application des recommandations des médecins en ce qui concerne la pratique du jeûne pour les malades atteints du Codiv-19 et/ou souffrant de maladies chroniques ».

« Je profite pour rappeler à nos citoyens qui ont fait preuve d’une prise de conscience importante dans le respect des mesures de prévention et de confinement de poursuivre leurs efforts en ce mois de recueillement, de piété et de solidarité »; préconise un Abderrahmane Benbouzid soucieux de la continuité de la mobilisation citoyenne à l’encontre du fléau épidémique qui demeure tout de même hyper contagieux.

Quid du dé-confinement ?

De « différents scénarios possibles » concernant le dé-confinement sont actuellement profondément examinés « par le comité scientifique ». Cela nécessite également « une large concertation au sein du gouvernement avec tous les secteurs concernés ». Notre stratégie de sortie de quarantaine « devra être nécessairement organisée et adaptée à la situation épidémiologique locale ».

« Cependant, les résultats encourageants que l’Algérie enregistre actuellement devront être préservés »; insiste l’intervenant qui ne manque pas encore une fois de réitérer son « appel à la vigilance et à la poursuite sans relâche du strict respect des mesures de prévention et de confinement. »

Traitement à la chloroquine, production nationale et confinement de Blida

Au sujet du protocole thérapeutique basé sur la chloroquine; le détenteur du portefeuille de la Santé signale que « les éléments recueillis montrent une satisfaction chez les praticiens du terrain ». La preuve l’indiquant, c’est « le nombre de patients mis sous ce protocole qui s’élève, à ce jour, à 5 433 »; en plus de celui des « patients guéris qui est en augmentation constante ».

Plusieurs des moyens de prévention contre le Coronavirus « sont produits localement, il s’agit notamment des gels hydroalcooliques fabriqués par plus de 40 fabricants à des prix très abordables, et des médicaments comme l’hydroxychloroquine disponible en quantités suffisantes; note le ministre qui confirme qu’un « projet de fabrication de tests (Made in Algeria) sera bientôt lancé ».

Le ministre Abderrahmane Benbouzid signale que « notre pays » présente dès le départ « un bilan quotidien »; aujourd’hui beaucoup moins effrayant en dépit du fait que « chaque décès est un drame individuel, familial et collectif ». Le confinement de Blida, épicentre de l’épidémie en Algérie; constitue selon l’orateur un franc succès grâce aux efforts et sacrifices des blidéens et de leur personnel médical et paramédical; ainsi que la population des autres wilayas qui se sont solidarisées avec les citoyens et les professionnels de santé de la ville des roses.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes