Algérie

Algérie : La chloroquine, un « pari gagnant » selon le DG de la Pharmacie centrale

0
chloroquine en algérie
S'abonner :

Algérie – Selon le Directeur Général de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux, un millier de patients sont guéris du Coronavirus dans le pays. Ainsi, le protocole de traitement à la chloroquine a pleinement prouvé son efficacité à freiner ce virus.

Invité sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio Nationale; le Directeur Général de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH); Mohamed Nibouche, a indiqué que le protocole thérapeutique de la chloroquine; a en effet, fait ses preuves dans le traitement des sujets positifs au Coronavirus. Le dernier bilan a d’ailleurs révélé que 1.099 patients sont déclarés guéris.

Pour Nibouche, la décision d’attribuer de la chloroquine aux patients contaminés par le Coronavirus Covid-19 a été prise au bon moment; car « aujourd’hui, les patients guérissent »; a-t-il confié lors de son passage radiophonique. Il faut savoir que le rétablissement des malades se fait rapidement depuis l’administration de la chloroquine; aussi les services de réanimation commencent à se désencombrer; ce qui prouve que les cas graves ont diminué, a précisé le patron de la PCH.

Ainsi, lors de la même intervention, le responsable de la pharmacie centrale, est revenu sur la polémique et la controverse soulevées outre-mer; à propos de ce fameux médicament. Un médicament qui a démontré, à la surprise générale, une efficacité extrême; – jusqu’à présent – face à la contagion du Coronavirus. 

« Il est clair que dans certains pays, le choix a été remis en questions en raison d’intérêts financiers; car il y a des tensions de part et d’autre qui peuvent influer sur la décision de certains gouvernements dans la prise de décision la plus convenable concernant le choix du laboratoire et du médicament; contrairement à l’Algérie, il n’y a pas de lobby autours de ce médicament »; a avancé l’intervenant.

Disponibilité de 250.000 traitements individuels

S’agissant de l’indisponibilité de ce médicament au début de l’épidémie du Coronavirus en Algérie; Nibouche a expliqué que cela était dû aux difficultés rencontrées à ce moment par la PCH. « Depuis, la situation s’est améliorée »; a-t-il rassuré ajoutant qu’actuellement toutes les structures médicales, même les plus éloignées, disposent des moyens de soin pour y faire face; faisant référence aux équipements de protection et à la Chloroquine.

Pour ce qui de la quantité de stock disponible du fameux médicament; l’invité a révélé que l’organisme qu’il dirige dispose d’un stock de 250.000 traitements individuels pour la prise en charge des patients infectés par le Coronavirus. Il a cependant insisté sur le mot « traitement et non pas boîtes »; expliquant qu’il était possible pour l’Algérie de prendre en charge tout le protocole de traitement de 250.000 patients; ajoutant que des dispositions ont été prises pour les patients souffrant d’autres pathologies nécessitant l’hydroxy-chloroquine comme traitement.

Selon lui, afin d’atténuer les problèmes de pénurie et veiller à la bonne gestion des produits de soins, « en termes de prévision »; il faudrait améliorer leur régulation; notamment en prenant en compte les aspects liés à leur surveillance et à leur traçabilité. Il a estimé, dans ce sens; que ce rôle revient à l’Agence nationale des produits pharmaceutiques.

D’autre part, l’intervenant a tenu à clarifier les critiques concernant le retrait de la vente libre de la chloroquine aux pharmaciens. « Le produit n’a pas été retiré au sens réglementaire; il a été réquisitionné et mis à la disposition de la PCH, car les citoyens se seraient précipités et auraient acheté des stocks d’hydroxy-chloroquine; dont l’utilisation aurait été facultative et auraient probablement fini dans des poubelles; au moment où le besoin de ce médicament est indispensable »; a expliqué le responsable.

Article recommandé :  Algérie : Aide de 30.000 dinars pour les coiffeurs et les chauffeurs de taxi

Sans-papiers Algériens en Europe : Régularisation de 200.000 clandestins en Italie

Article précédent

Algérie : Des préparatifs « risqués » pour un Ramadan sous Coronavirus

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires