AccueilActualitéCoronavirus en Algérie : le bilan de contaminations au variant Omicron en...

Coronavirus en Algérie : le bilan de contaminations au variant Omicron en hausse

Algérie – Retrouvez dans ce numéro du 08 janvier 2022, les dernières évolutions du variant du coronavirus, Omicron, dans notre pays. Ne bougez pas ! Ça se passe juste en bas.

L’apparence du nouveau variant du coronavirus, Omicron, a semé la panique à travers le monde et particulièrement en Algérie. En effet, la situation épidémique s’aggrave de jour en jour dans notre pays. Dans ce sens, l’Institut pasteur dévoile une flambée dans les cas de contamination au variant Omicron. Selon son dernier bilan, le nombre de personnes infectées a augmenté ces dernières heures. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.   

Dans le détail, l’Algérie vient d’enregistrer une hausse alarmante du nombre de cas de contamination au variant Omicron. Selon un communiqué de l’Institut pasteur d’Algérie (IPA), notre pays a enregistré 47 nouveaux cas infectés par le variant Omicron. Le total des cas de cette souche est passé donc à 63 contaminations. Une hausse importante qui intervient avec la quatrième vague de la Covid-19.

Les wilayas les plus touchées par le nouveau variant du coronavirus sont Alger avec 29 cas enregistrés et Bejaïa avec 06 cas de contamination. La wilaya de Bouira à également enregistré un (01) nouveau cas. Ces nouveaux cas représentant des personnes ayant été en contact avec des cas confirmés précédemment. De plus, la Wilaya de Constantine a enregistré 11 nouveaux cas. Ces derniers représentaient des personnes rentrées au pays récemment en provenance de France, de Turquie et du Royaume-Uni.  

L’Institut Pasteur appel à la vigilance

Dans le communiqué l’Institut pasteur a aussi lancé un message à la population. Il appelle d’abord à la vigilance. L’IPA a noté aussi que la vaccination reste le moyen le plus efficace pour éviter une nouvelle vague de contamination. De plus, le même service appelle les citoyens à respecter les mesures sanitaires préventives. 

Par ailleurs, l’Institut Pasteur a insisté, dans son communiqué, sur le port de masque de protection. Il appelle la population à respecter la distinction physique et au lavage fréquent des mains. Selon l’IPA, le respect de ces mesures représente le principal moyen pour faire face à l’augmentation de cas de contamination au variant Omicron.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes