16.9 C
Alger
16.9 C
Alger
lundi, 17 juin 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueBelgique : l’Algérienne Hadja Lahbib nommée au poste de ministre des Affaires...

Belgique : l’Algérienne Hadja Lahbib nommée au poste de ministre des Affaires étrangères

Publié le

- Publicité -

Politique – Retrouvez dans la suite de cet article du 17 juillet 2022, tout ce que vous devez savoir sur l’Algérienne, Hadja Lahbib, la nouvelle ministre des Affaires étrangères, en Belgique. 

Selon ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar, l’Algérienne, Hadja Lahbib, a récemment été nommée ministre des Affaires étrangères, en Belgique. Il faut savoir qu’elle a précédemment occupé le poste de vice-présidente du Conseil supérieur de l’éducation aux médias (CSEM). Elle a prêté serment, ce samedi, devant le roi Philippe. 

Il convient de noter que Lahbib, d’origine algérienne, est née en 1970. Elle a vu le jour dans la commune de Boussu, située en Région wallonne dans la province de Hainaut. Elle vit aujourd’hui à Bruxelles dans la commune de Schaerbeek.

- Publicité -

Selon la même source, la nouvelle membre du gouvernement fédéral belge a travaillé pendant 20 ans en tant qu’animatrice à la Radio-Télévision belge francophone (RTBF). 

Par ailleurs, les médias belges ont souligné que Lahbib incarne parfaitement la méritocratie qui tient à cœur des citoyens de Belgique. Elle qui a atteint le poste de ministre grâce à son ambition. En plus de son dévouement à la défense de la Belgique et des intérêts de sa population. 

Belgique : les engagements de la nouvelle ministre des Affaires étrangères 

La nouvelle ministre, Hadja Lahbib, n’a pas souhaité commenter les dossiers en cours. En revanche, elle a évoqué la guerre en Ukraine. Elle a déclaré à cet effet qu’elle devra réserver son premier vol, si les conditions le permettent, vers Kiev.

- Publicité -

Une ville où la Belgique a récemment rouvert son ambassade. En outre, l’élection de la jeune belgo-algérienne à la tête du ministère des Affaires étrangères intervient à un moment où l’histoire européenne est bouleversée.

Selon le média arabophone susvisé, malgré son engagement dans le monde de la politique en Belgique, elle reste portée par d’autres questions internationales. Et cela, grâce à la richissime carrière qu’elle a menée dans l’univers du journalisme. « Je serai honorée d’être le visage de la Belgique à l’étranger », a-t-elle confié. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -