Algérie : voici les communes de Béjaïa et Tizi Ouzou concernées par les élections locales partielles

Politique – Alors que les représentants des candidats aux élections locales partielles en Algérie peuvent désormais retirer leurs formulaires de souscription, nous en profitons pour vous énumérer les communes de Béjaïa et Tizi-Ouzou concernées par les votes d’électeurs dans la suite de cet article du 18 juillet 2022.

En effet, l’Autorité électorale indépendante a publié un communiqué annonçant le début du retrait des formulaires pour les candidats. Retrouvez dans cette édition les communes de Béjaïa et Tizi-Ouzou concernées par les élections locales partielles en Algérie. Ces formulaires devront être retirés par les représentants des prétendants désireux de se présenter pour les partis politiques ou en tant que candidats libres.

Dans le détail, les candidats pourront retirer les formulaires auprès des délégués de l’Etat de l’Autorité électorale. Et dans l’optique de faciliter la procédure de ratification des formulaires la liste des personnes légalement qualifiées pour le faire a été élargie. Elle inclut désormais les secrétaires généraux des communes, les notaires, les huissiers de justice. En plus des porteurs d’enchères et des traducteurs officiels.

Par ailleurs, sont également qualifiés pour ratifier les formulaires, les directeurs de la légalisation et des affaires publiques. Les directeurs de l’administration locale de la wilaya d’Alger et les chefs de bureau au niveau des circonscriptions administratives y sont également concernés. En sus des chefs de service à la direction de la légalisation et des affaires publiques et des chefs de départements. 

Les élections locales partielles prévues à cette date dans ces communes 

En outre, le quotidien généraliste arabophone Echorouk mentionne d’autres catégories habilitées à ratifier les formulaires. Soit les chefs de Daïras, les chefs de projet de la wilaya d’Alger. La même source médiatique cite également les secrétaires généraux des Daïras.

Concernant les wilayas de Béjaïa et de Tizi-Ouzou, elles organiseront les élections locales partielles le 15 octobre prochain. Un communiqué de la présidence a expliqué que ces élections seront dédiées à l’élection de membres du Conseil populaire.

Et cela, dans les municipalités suivantes : Feraoun, Toudja, Akbou et M’cisna, dans la wilaya de Béjaïa. S’agissant des communes de la wilaya de Tizi-Ouzou, sont concernées par les élections locales partielles : Aït Mahmoud et Aït Boumehdi. À noter que le décret présidentiel prévoit une révision des listes électorales entre le 20 et le 28 juillet.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes