AccueilÉconomieÉnergieBaisse de l’utilisation du gaz algérien en Espagne : Enagás s’exprime

Baisse de l’utilisation du gaz algérien en Espagne : Enagás s’exprime

Énergie–  Le PDG de l’entreprise espagnole Enagás, Arturo Gonzalo Aizpiri, s’exprime sur l’éventuelle baisse de l’utilisation du gaz algérien en Espagne. Dzair Daily vous en dit plus dans ce numéro du 18 juillet 2022.

En effet, dans une entrevue accordée au journal espagnol El País, Arturo Gonzalo Aizpiri a souligné que l’Algérie est un pays très fiable dans le domaine des énergies fossiles. Toutefois, des déclarations ont récemment été accordées au PDG de la société espagnole Enagás, selon lesquelles il ambitionne de baisser « cette dépendance de l’Espagne à l’égard du gaz algérien ».

Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar.  Arturo Gonzalo Aizpiri a exclu totalement l’idée d’une crise d’approvisionnement en gaz algérien, cet hiver, en Espagne. Il a notamment affirmé qu’il est tout à fait normal et habituel d’utiliser moins de gaz algérien en été par rapport aux autres périodes de l’année.

Il a ajouté qu’il travaille à 100% sur les attentes, les contrats et le calendrier. En ce qui concerne l’approvisionnement depuis le territoire algérien dans un contexe de crise diplomatique, Gonzalo a déclaré que l’Espagne fait entièrement confiance à ses homologues algériens qui ont, a-t-il souligné, toujours fait preuve de loyauté et de respect aux engagements. 

Il est à noter que l’Espagne recevra le gaz russe par bateau, et non par le biais du gazoduc. D’un autre côté, le PDG d’Enagás a confirmé que l’augmentation des importations en provenance de Russie est enregistrée en ce mois de juillet. Selon lui, cela arrive chaque année en été, en raison de l’ordonnancement des contrats. 

Secteur énergétique en Algérie : le gouvernement augmente ses exportations de gaz vers l’Italie

Par ailleurs, l’Algérie a décidé de porter la valeur de ses exportations de gaz vers l’Italie à 4 milliards de mètres cubes. Et cela, à partir de la semaine prochaine. Selon l’agence APS, le groupe pétro-gazier Sonatrach assurera la livraison de cette cargaison supplémentaire de gaz à l’Eni, société italienne d’hydrocarbures, ainsi qu’à d’autres partenaires italiens.

Effectivement, l’Algérie et l’Italie sont deux pays qui entretiennent des relations distinguées. La première citée a déjà livré à ce pays, depuis le début de l’année, environ 13,9 milliards de mètres cubes de gaz. Elle a ainsi dépassé les attentes de 113 %. Elle envisage également de fournir au territoire italien 6 milliards de mètres cubes de gaz supplémentaires d’ici la fin de l’année courante. 

Il est utile de rappeler que l’approvisionnement en gaz algérien vers l’Italie est au centre des entretiens du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avec son homologue italien Sergio Mattarella et le premier chargé du Conseil des ministres italien, Mario Draghi. Enfin, les deux parties ont convenu de renforcer le partenariat énergétique entre l’Algérie et l’Italie. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes