BAC 2021 en Algérie : l’accès aux grandes écoles entravé par l’emploi des enseignants

Algérie – Les représentants des étudiants estiment que l’exclusion des élèves du BAC 2021 des grandes écoles des enseignants est due à la crise d’emploi observée dans ce secteur.

En effet, la première étape des inscriptions universitaires vient de s’achever pour près de 54.000 candidats qui n’ont pas été orientés vers les dix (10) spécialités de leur choix. Comme ça a été le cas pour de nombreux étudiants du BAC 2021 en Algérie qui se sont vus recalés des grandes écoles des enseignants. C’est ce qu’a rapporté Echorouk, hier.

Dans le détail, après avoir soumis en ligne leurs listes de choix, composée des dix (10) filières voulues, un bon nombre de candidats a été déçu. Au fait, une grande partie n’a pas été admise aux spécialités désirées. Tandis que d’autres, n’ont carrément pas obtenu un seul choix de cette liste.

De ce fait, près de 54.000 nouveaux bacheliers ont dû soumettre une nouvelle liste. Cela, dans la peur que leurs demandes soient à nouveau rejetées. Cependant, l’opération de traitement de ces dossiers a débuté hier et se poursuivra jusqu’au 16 août prochain. Par conséquent, ce n’est qu’après cette date que les résultats seront annoncés.

BAC 2021 en Algérie : les étudiants n’ont pas pris connaissance du nouveau système d’orientation

Dans ce contexte, les représentants des étudiants ont soumis des rapports à la tutelle. Et ce, en ce qui concerne les résultats des orientations qui ont surpris plus d’un. En particulier, les élèves les plus performants. De plus, le président d’un bureau universitaire s’est exprimé à la même source à ce sujet. Il a indiqué ce qui choque encore plus. C’est donc le fait que les moyennes d’acceptation ont été revues à la hausse d’une façon drastique. 

En outre, parmi les spécialités qui ont observé ce type de remaniement, le secteur de l’enseignement. Et plus précisément, les grandes écoles des enseignants. Ces dernières ont fait preuve de nouvelles exigences, en termes d’accès. Par conséquent, un nombre important d’excellents éléments ont vu leurs rêves disparaître. Vu qu’ils ont reçu des refus à leurs demandes.

De plus, le même locuteur estime que cela résulte certainement de la crise d’emploi dans ce domaine dans les quatre coins du pays. Ce serait donc la cause qui a freiné de nombreuses personnes à poursuivre leurs projets et bénéficier de la spécialité de leur choix.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes