Assurance chômage en Algérie : nombre des bénéficiaires annuel

Algérie – Depuis l’institution de l’assurance chômage dans le pays, plus de 190.000 personnes licenciées ont bénéficié de ce dispositif social, c’est-à-dire environ 7.500 bénéficiaires par an.

Ce chiffre des bénéficiaires de l’assurance chômage en Algérie a été annoncé hier par le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, rapporte Ennahar. C’était lors d’une séance plénière au parlement. Pareillement, il a noté que les bénéficiaires de cette indemnité sont « les salariés licenciés de façon involontaire. Et pour raison économique ».

Le chômage pour raison économique est depuis 1994 considéré comme un risque indemnisable. C’est donc au même titre que les autres risques de sécurité sociale. C’est-à-dire maladie professionnelle, accidents de travail…, etc. Le régime d’assurance chômage mis en place permet aux employeurs publics et privés de disposer d’un outil. Il sert à faire face aux difficultés économiques, financières et techniques.

Celles pouvant amener à réduire les effectifs. Le but est d’éviter de mettre en péril l’avenir des entreprises. Et de voir ainsi disparaître la totalité des emplois salariés. L’indemnité octroyée par la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC), bénéficie d’une contribution de 1,5 % des cotisations de la Caisse des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS).

Allocation chômage en Algérie : qui seront les bénéficiaires dès 2022 ? 

Selon l’article 189 du projet de loi de finances (PLF 2022), « il est institué une allocation chômage au profit des chômeurs demandeurs d’emploi inscrits auprès des services de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) ».

Cette mesure exprime la volonté de l’État de soutenir et accompagner la frange des chômeurs. En particulier, les primo-demandeurs d’emploi. Ceux qui sont sans revenus, expliquent les autorités. Ces derniers doivent faire partie des inscrits à l’Agence nationale de l’emploi (ANEM). L’âge, quant à lui, se situe entre 19 et 40 ans.

L’inscription peut se faire en tant qu’étudiant ou demandeur d’emploi. Par conséquent, il sera vérifié que la personne concernée ne travaille pas réellement. Et elle ne reçoit aucune allocation. Et ne bénéficie d’aucun salaire 

L’allocation chômage s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision du président de la République. Une mesure visant à instituer cette allocation chômage. Celle-ci entrera en vigueur début 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes