Après les JM d’Oran 2022, l’Algérie est-elle enfin prête à accueillir la CAN 2023 ?

Foot – L’organisation des Jeux méditerranéens (JM) d’Oran 2022 atteste-t-elle de l’aptitude de l’Algérie à accueillir la CAN 2023 ? On expose pour vous les éléments qui répondent à cette question dans les prochaines lignes de cet article du 26 juin 2022.

Après les présages du succès des Jeux méditerranéens (JM) d’Oran 2022, l’Algérie a sans doute inscrit son nom parmi les pays hôtes pour organiser la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023.

La cérémonie d’ouverture des JM observée dans la soirée d’hier samedi n’a en fait plus laissé de place aux réticences et au manque de préparation redoutées par les responsables du pays quant à l’organisation de grands événements sportifs, ceux du football en particulier. À travers ce pas, l’Algérie compte bien surclasser les pays africains concernés par l’organisation de la CAN, dont la Côte d’Ivoire en 2023 et la Guinée en 2025.

Cette position s’appuie par l’entrée en force du stade d’Oran parmi les choix de l’Algérie susceptibles d’abriter les grandes dates. S’ajoutent à cela les stades de Baraki, à Alger, de Douera et de Tizi Ouzou. Il sied de noter, dans ce même sillage, que le nombre de pays sur le continent aptes à organiser le tournoi de la CAN se limite à quatre (4).

Ce faible total renforce alors les chances de l’Algérie de bénéficier de cette opportunité. Et cela en cas d’éventuel désistement, ou à l’issue d’un retrait de l’organisation de la CAF. En effet, des rumeurs circulent sur le report de la CAN 2023 en raison du manque de préparation de la Côte d’Ivoire.

D’autre part, il convient de noter qu’il y a de fortes chances que l’organisation de la CAN 2025 soit retirée à la Guinée. Et pour cause, ce pays n’a pas les capacités financières nécessaires pour recevoir les délégations de 24 équipes nationales. Il ne détient pas non plus assez de stades décents. 

L’Algérie apte à accueillir les événements sportifs continentaux !

Le territoire DZ compte actuellement trois grandes enceintes footballistiques en phase de réalisation. Il est question du stade 5 juillet et ceux de Constantine et  d’Annaba, qui seront certainement prêts d’ici le début de l’année 2023 pour  accueillir le Championnat d’Afrique des nations (CHAN).

De ce fait, cela va porter le nombre de stades DZ pouvant abriter des compétitions africaines à huit. Si l’on ajoute ceux de Blida, Baraki, Douera, Oran et Tizi Ouzou. Ce nombre atteste donc de la puissance de l’Algérie qui se démarque comme une figure respectée sur le continent africain.

L’honorable cérémonie d’ouverture des Jeux méditerranéens (JM) d’Oran 2022 garantit, en outre, la réussite de tout tournoi continental sur le sol algérien, sans le moindre doute. On peut ainsi dire que le moment est venu pour les autorités algériennes de proposer d’accueillir les deux prochaines éditions de la CAN.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes