AccueilÉconomieVotre ArgentLes Algériens ont épargné 10 milliards en un mois chez la BEA

Les Algériens ont épargné 10 milliards en un mois chez la BEA

Argent – La Banque extérieure d’Algérie (BEA) indique un montant d’épargne qui s’élève à 10 milliards, en un mois seulement, émis par les Algériens. Retrouvez toutes les informations qui s’y rapportent, dans ce numéro du 22 février 2022.

La Banque extérieure d’Algérie a fait part d’une nouvelle portant sur des chiffres records. En effet, la BEA, et à sa tête Lazhar Latrèche, a dévoilé que les Algériens ont épargné une somme s’élevant à 10 milliards de centimes de dinars, en un mois auprès de celle-ci. C’est d’après ce qu’indique Echorouk.

En sus, le Directeur général de cet établissement bancaire a fait savoir que ces résultats sont issus de douze (12) agences de la BEA au niveau national. Dans le détail, cela vient suite aux prestations de la finance islamique lancées dans ces douze (12) agences précitées.

Cependant, Lazhar Latrèche, le DG, a souligné que les 100 millions de dinars récoltés reflètent un résultat supérieur à l’attendu. De ce fait, l’organisme en question prévoit la récolte de montants encore plus importants. Et ce, après l’extension du réseau de la finance islamique à travers l’ensemble des bureaux nationaux de ladite banque.

BEA : vers le renforcement des prestations de la finance islamique

Dans ce contexte, la source précitée révèle que le DG de la BEA a supervisé l’inauguration de trois (03) guichets islamiques. Cela, au niveau de trois (03) agences à Oran. Il s’agit des agences de Ahmed Zabana, de Mohamed Khemisti et celle de haï Ghoualem. Et ce, dans le cadre du lancement de la finance islamique dans l’Ouest du pays, au jour du dimanche 20 février.

À présent, Lazhar Latrèche a divulgué que les services de la finance islamique lancés par la BEA couvrent un total de neuf (09) produits. En outre, le responsable a également fait savoir que celles-ci seraient aussi attractives pour les institutions que pour les particuliers.

D’autre part, le DG a accentué que les produits bancaires islamiques que commercialise la BEA répondent à une demande considérable. Notamment, au niveau des agences auprès desquelles le service a déjà été mis en place. Il s’agit essentiellement des wilayas d’Alger et Boumerdès.

Par ailleurs, Lazhar Latrèche a fait le point sur la situation de la finance islamique au niveau des agences de la BEA. Ainsi, il a révélé un nombre total de guichets égal à 15. Cela, à travers 15 agences dans les wilayas d’Alger, Boumerdès et Oran. Soit, à un mois seulement du lancement de ces prestations islamiques.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes