Algérie : Voici la stratégie pour finir l’année scolaire 2021

Algérie – Le ministère de l’Education nationale a décidé de maintenir la stratégie mise en place depuis le début de l’année scolaire, et ce jusqu’à la fin de l’année académique en cours 2020/2021.

En effet, le ministère de l’Education nationale a décidé de maintenir les plans exceptionnels mis en place depuis le début de l’année scolaire en Algérie, et ce jusqu’à la fin de l’année en cours 2020/2021. De plus, il a été convenu de poursuivre la scolarisation des trois cycles d’éducation jusqu’à la fin du mois de juin, tout en maintenant les examens du troisième trimestre, selon le quotidien arabophone Echorouk.

Dans le détail, plus de dix (10) millions d’étudiants dans les différents cycles reprendront leur scolarisation la semaine prochaine. Ceci, après une semaine de vacances d’hiver, réduite selon le système scolaire qui a été modifié et approuvé. En conséquence, il a été décidé de le maintenir sans se référer au système précédent.

Bien évidemment, en maintenant la politique de groupes, qui impose la division de chaque classe en deux groupes cohérents, à condition que le nombre de chacun ne dépasse pas vingt (20) élèves. Mais aussi le système de rotation, qui a été mis en place pour éviter le risque de propagation du Coronavirus. 

Toutefois, le même volume horaire modifié et réduit sera maintenu. Soit 45 minutes la séance de cours au lieu d’une heure complète au lieu d’une heure, comme c’était le cas lors des années précédentes. Un système de cours allégé qui permettrait aux élèves des différents cycles de poursuivre leurs études sans aucun risque.

Qu’en est-il du programme des examens durant l’année scolaire 2021 ?

Pour ce qui est des examens du troisième trimestre, il a été convenu de maintenir aussi le programme mis en place précédemment. Ceci, en commençant les examens le 13 juin prochain pour les premières, deuxième, troisième et quatrième années primaires. Mais aussi, les première, deuxième et troisième années moyennes. À condition de les programmer en fonction de ce que l’élève a étudié à travers le territoire national. 

Ainsi, il a été souligné que l’année scolaire se conclura dans les délais prédéterminés, et sans interruption. Ceci, contrairement à ce qui s’est passé l’année dernière. Car il est à noter que les circonstances ne demeurent pas les mêmes. De plus, une nette amélioration de la situation a été observée. Surtout, après l’engagement des établissements scolaires sur l’ensemble du territoire; à appliquer le protocole sanitaire mis en place par le gouvernement à la lettre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes