AccueilActualitéAlgérieAlgérie : le variant BA-2 d'Omicron du coronavirus détecté

Algérie : le variant BA-2 d’Omicron du coronavirus détecté

Algérie – Apprenez davantage aujourd’hui, 30 janvier 2022, sur la nouvelle forme du variant Omicron du coronavirus détecté en Algérie. 

L’Algérie fait face à l’émergence du nouveau sous-variant BA-2 d’Omicron appartenant à la famille du coronavirus. C’est une annonce que fait le Pr Fawzi Derrar aujourd’hui à l’antenne de la Radio nationale Chaîne I. Ainsi, le directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a fait état de nouveaux cas contaminés à cette souche mutée dérivée d’Omicron dans notre pays.

Dans ce sens, le responsable s’engage à dévoiler les statistiques établies par son organisme dans les plus brefs délais. En tant qu’invité de la matinale, ce dimanche, le DG de l’IPA a mis au clair la situation au sujet de cette nouvelle forme du variant Omicron qui est présente en Algérie. Seulement, nul besoin de s’inquiéter, rassure-t-il. Mais au lieu de ça, Derrar appelle à être encore plus vigilant et à respecter les mesures de prévention.

D’autre part, malgré la baisse du nombre de contaminations au territoire national, le spécialiste met en garde contre le laisser aller qui reprend le dessus après chaque phase d’apaisement. Puisque le virus n’est pas encore écarté, il met encore l’accent sur l’application du protocole sanitaire. D’ailleurs, le professeur déplore le taux de vaccination au niveau national n’excédant pas les 32 %.

Covid-19 : le sous variant BA-2 d’Omicron serait plus contagieux qu’Omicron

Devenu dominant au Danemark, le sous-variant BA.2 se propage plus d’une fois et demie plus rapidement que l’original BA.1 d’Omicron, selon le principal institut public de ce pays scandinave. Ainsi, l’institut de recherche danois, Statens Serum Institut (SSI) indique qu’il toucherait notamment les enfants et les personnes non vaccinées.

Dans ce sens, le chef de groupe d’experts de modélisation de la Covid-19 au SSI, Dr Camilla Holten Moller a révélé des signaux en provenance de Suède et de Norvège. Ces pays noteront la même cadence de propagation que leurs voisins prochainement. D’un autre côté, on poursuit que l’Inde et les Philippines révèlent d’importants cas du sous-variant. À l’inverse de l’Afrique du Sud qui ne note aucune apparition, a-t-elle précisé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes