Frontières : ce pays est le premier en Europe à reconnaître le pass vaccinal algérien

Voyage – Le pass vaccinal algérien a été reconnu, pour la première fois, par le ministère d’un pays en Europe. Nous vous relayons plus de détails sur ce numéro du 26 janvier 2022.

Durant la pandémie de la Covid-19, plusieurs pays ont exigé, aux voyageurs, un pass sanitaire dans le but de lutter contre la propagation de ce virus. Toutefois, le Royaume-Uni vient de mettre en avant une bonne nouvelle aux voyageurs. Ce pays est désormais le premier en Europe à reconnaître le pass vaccinal algérien. Ainsi, l’Algérie ne figure plus dans la liste rouge du ministère britannique de la Santé.

En effet, les autorités du Royaume-Uni acceptent les certificats sanitaires de l’Algérie et de quinze (15) autres pays. Cela, à partir du 11 février 2022. De ce fait, les voyageurs algériens n’ont qu’à remplir des formulaires de localisation. D’après le site Visa Algérie.

Dans ce contexte, la compagnie aérienne Air Algérie a expliqué sur son site officiel que les passagers entrant au Royaume-Uni doivent remplir un PLF. Ou ce qu’on appelle un « formulaire de localisation des passagers de la santé publique ». 

Au fait, le ministère de la Santé du Royaume-Uni a affirmé une abolition de plusieurs mesures restrictives. Celles-ci concernent les passagers vaccinés. En effet, les voyageurs entièrement immunisés contre la Covid-19, en provenance de certains pays, ont l’accès direct sur le territoire britannique. Cela, à partir du 11 février 2022. 

Quels sont les vaccins acceptés par les autorités britanniques ? 

En effet, le Royaume-Uni a accepté certains vaccins. Dans ce contexte, Air Algérie s’exprime sur son site. Il a été indiqué que les passagers entrant ou transitant par le Royaume-Uni doivent être complètement vaccinés; avec un des vaccins cités ci-dessous.

Il s’agit des vaccins : AstraZeneca ( Covishield), AstraZeneca (Vaxzevria), Janssen, Moderna ou Pfizer-BioNTech (Comirnaty). En sus, d’autres vaccins sont également acceptés. On retrouve : Bharat Biotech (Covaxin), Sinopharm (Beijing), Sinovac (CoronaVac, PiCoVacc) ». Notant que la vaccination se fera au minimum 14 jours avec le voyage. 

Par ailleurs, les restrictions sont moins lourdes, même pour les passages non vaccinés. Effectivement, les voyageurs qui ne sont pas vaccinés peuvent ne plus s’isoler. Cela, dans le cas où le résultat d’un test PCR réalisé le deuxième jour de leur arrivée s’avère négatif.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes