AlgérieImmobilierNation

Algérie : Tebboune s’exprime sur la crise du logement et de l’immobilier

0
Algérie logement 2020
S'abonner :

Algérie – Le président Tebboune a dévoilé la fraude fait ravage au niveau des daïras et des communes. Pas moins de 16.800 certificats de résidences faussés ont été enregistrés rien que dans la wilaya d’Alger.

Lors de son discours prononcé ce dimanche 16 février, à l’occasion de l’ouverture des travaux de la réunion gouvernement-Walis au Palais des nations à Alger, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a affirmé qu’un nombre considérable de certificats de résidences ont été falsifiés.

« Il y a quelques années, nous avons découvert qu’au niveau de la capitale, il y a eu un grand trafic bureaucratique, totalisant le chiffre renversant de 16.800 certificats de résidence falsifiés », a déclaré Tebboune. La délivrance de ces certificats se fait en échange de sommes d’argent variant entre 1.000 DA et 1.500 DA afin d’offrir au l’acquéreur le droit à demander l’octroi d’un logement dans la capitale, a-t-il souligné, qualifiant ces pratiques de « gravissimes et pire que la corruption ».

Dans ce sens, Tebboune a ordonné « l’unification du Fichier national de logement, toutes formules confondues », incluant notamment le logement rural et le logement promotionnel aidé afin de mieux identifier les bénéficiaires et avoir les données nécessaires pour éviter les abus et les dérives.

Le ministre de l’Habitat dévoile les projets en attente

Lors de la même rencontre, le ministre du logement Kamel Nasri, a annoncé le lancement de nouvelles mesures concernant les projets de logements, notamment le marché de la location-vente afin de répondre aux besoins de logement des tranches défavorisées de la population algérienne, rappelant à cet effet, le lancement imminent du programme d’un million de logements à l’horizon 2024, en vue de solutionner la crise du logement en Algérie, a rapporté le média arabophone Ennahar.

Le programme comprend l’accélération du rythme de construction des logements à travers un projet de 53.000 unités de location-vente réparties sur 8 wilayas, indique la même source, qui précise que ces logements seront reliés à différents réseaux d’électricité et de gaz en exploitant les énergies renouvelables dans l’éclairage public.

Kamel Nasri a appelé en outre à développer un système d’information statistique en vue de numériser les procédures de contrôle pour l’octroi de logements permettant d’annoncer les listes de délivrance en toute transparence.

Article recommandé :  Algérie : Baisse du prix de l'immobilier à partir du 2ème trimestre 2020

Algérie : Ferhat Ait Ali promet des voitures électriques « Made in Algeria »

Article précédent

Air Algérie : Grève surprise du personnel et perturbations sur les vols

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires