AlgérieImmobilier

Algérie : « 1 million de logements à l’horizon 2024 », promet Djerad

0
Algérie Djerad logement 2020
S'abonner :

Algérie – Le Premier ministre a promis, lors de la présentation du plan d’action de son gouvernement, de solutionner la crise du logement en construisant « 1 million de logements d’ici 2024 ».

L’activité parlementaire s’est poursuivie jusqu’à hier 13 février, dernier jour de débat à la chambre basse du Parlement. S’en est suivie une séance plénière présidée par Slimane Chenine, président de l’Assemblée Nationale où le Premier ministre Abdelaziz Djerad a présenté le plan d’action de son gouvernement.

Conscient du manque de logements, le gouvernement a réitéré son appel à solutionner la crise du logement en Algérie « à travers la construction d’un million de logements à l’horizon 2024 ». À ce propos le ministre de l’Habitat de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri a fait savoir que dans le but d’accroître la réalisation de logements, le plan du nouvel exécutif allait « mobiliser les ressources financières nécessaires tout en mettant en place une fiche de route performante ».

Par ailleurs, Djerad estime qu’en « finalisant les projets en cours et en activant le processus d’engagement d’un nouveau programme d’un million de logements qui verra le jour d’ici quatre années ». L’Algérie pourra ainsi s’offrir une livraison « d’un million de logements à l’horizon 2024 ».

Tebboune ordonne la création d’une « banque de logement »

Lors de son conseil des ministres en janvier dernier, le président de la République Abdelmadjid Tebboune avait insisté sur le « droit du citoyen algérien d’accéder à un logement décent », assurant qu’il était « impératif de lutter contre l’habitat précaire et d’éradiquer les bidonvilles », rapporte l’Agence de presse officielle APS.

À cet égard, Tebboune a instruit son gouvernement à créer une « banque du logement » tout en soulignant la nécessité de prendre en compte les contraintes de financement, estimant par la même occasion que les nouveaux programmes de logements « ne doivent pas se faire au détriment de la qualité, des aspects architecturaux et de l’aménagement urbain »; précise la même source.

Pour rappel, le programme du chef d’État Abdelmadjid Tebboune et porté par le gouvernement du Premier ministre Abdelaziz Djerad s’articule autour de cinq grands chapitres pour édifier une « Algérie nouvelle ». Ce plan d’action a été voté le jeudi 13 février 2020, à l’unanimité, par les députés de l’Assemblée Nationale.

Prix du baril : Le cours du pétrole brut en hausse (Brent/WTI)

Article précédent

Maroc : Du nouveau dans le procès de Dounia Batma et sa sœur Ibtissam

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.