AccueilActualitéAlgérieAlgérie : la restauration de la statue de Ain El Faoura lancée

Algérie : la restauration de la statue de Ain El Faoura lancée

Algérie – Après un acte de vandalisme, la statue d’Ain El Faoura connaîtra une opération de restauration qui a déjà débuté. On vous en dit un peu plus dans ce nouveau numéro du dimanche 04 décembre 2022.

Concrètement, qu’en est-il à propos de l’opération de restauration de Ain El Faoura ? C’est ce qu’on va aborder un peu plus bas. Pour rappel, ladite statue qui est le monument incontournable de la wilaya de Sétif s’est fait vandaliser récemment par un jeune homme.

Celui-ci a, d’ailleurs, été interpellé et arrêté par la police juste après son acte. C’est ce qu’a indiqué le directeur de la Culture et des Arts de la wilaya de Sétif, à savoir Oualid Ben Brik, lors d’une entrevue accordée à la chaîne d’infirmations Ennahar Tv

En outre, en ce qui concerne l’ampleur des dégâts, le même intervenant a indiqué que deux (02) zones du repère archéologique ont été partiellement endommagées. Et fort heureusement, il s’agit là de seulement des égratignures. C’est ce qu’indique le responsable lors de la même entrevue qu’on vous laisse ci-dessous. 

Oualid Ben Brik en dit un peu plus sur l’opération de restauration 

Il faut savoir qu’il ne s’agit pas de la première fois que la statue de Ain El Fouara est victime d’un acte de vandalisme. En effet, celle-ci a déjà été partiellement détruite auparavant. Soit en 1997, en 2006 et en 2017. Et comme les fois précédentes, la fontaine sera restaurée. Une opération qui a déjà débuté selon le directeur de la Culture et des Arts de la wilaya de Sétif.

En effet, celui-ci a déclaré, ce samedi, que les opérations de restauration de la statue d’Ain El Fouara débutaient hier. Et cela, selon les ordres du ministre de la Culture. Il a souligné, par la même occasion, que le responsable a été arrêté. Il sera présenté ce dimanche devant le tribunal de Sétif.

Ce n’est pas tout ! Le cousin de la personne accusée a révélé, dans une déclaration à Ennahar, que son proche souffrait de pressions psychologiques et familiales. C’est pourquoi, il demande aux autorités de faire preuve de clémence en réduisant sa peine. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes