Algérie : le prix de la pomme de terre à 50 dinars à partir de cette date

Algérie – « La pomme de terre au prix de 50 dinars à partir de la semaine prochaine ». C’est ce que souligne le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA). 

En effet, le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, a affirmé, à la Radio nationale, qu’à partir de la semaine prochaine, le prix de la pomme de terre sur le marché en Algérie sera de 50 dinars. Cette mesure vient comme réponse à la spéculation que les marchés ont connu ces derniers mois. On voit ainsi les prix des pommes de terre atteignant des niveaux spectaculaires.

Mohamed Alioui a carrément avancé des promesses. C’est donc en ce oncerne les prix des pommes de terre en Algérie. À lui de soutenir : « Je promets aux citoyens que le prix de la pomme de terre sera de 50 dinars à partir de la semaine prochaine ». Il poursuit en soulignant que « le stock est prêt d’être sur le marché ». Il ajoute ensuite : « Aujourd’hui, nous avons 30.000 hectares prêts à Oued Souf. Et dans d’autres wilayas ». 

30.000 tonnes ont été déchargées afin d’assurer la stabilité du marché 

Le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens a souligné dans sa déclaration que « la spéculation sur la matière est survenue après que les spéculateurs aient volontairement acheté des récoltes avant même qu’elles ne poussent ». Au fait, les stockistes ont réussi à décharger trente-mille tonnes (30.000) du produit. Et ce, afin d’assurer la stabilité du marché. 

Cependant, l’arrivée des pluies a bouleversé les calculs des stockistes et des producteurs. Parreille chose en les empêchant d’atteindre les objectifs souhaités en raison de la réticence des agriculteurs à récolter les pommes de terre dans plusieurs wilayas du pays.

Dans le même contexte, note Ennahar, le président du Conseil national interprofessionnel de la filière pomme de terre, Ahcène Kedmani, a déclaré que sur un total de quatre-vingt mille (80.000) tonnes stockées, trente-mille (30.000) tonnes ont été déchargées afin d’être commercialisées.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes