22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
dimanche, 14 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : Rebrab et Ouali expliquent la hausse des prix de l’huile...

Algérie : Rebrab et Ouali expliquent la hausse des prix de l’huile de table

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président-directeur général du groupe Cevital, Issad Rebrab en l’occurrence, est revenu ce lundi, 22 mars 2021, sur le sujet concernant la hausse des prix de l’huile de table qu’enregistre le marché national.  

Le début d’année 2021 s’annonce relativement plus difficile que ce qui était attendu ! Sous l’effet de la chute de la monnaie nationale et d’une crise économique intensifiée par le sinistre sanitaire actuel, les ménages peinent à boucler leurs fins de mois. Les prix des denrées alimentaires tels que l’huile de table, à l’instar de celui produit par Cevital, continuent leur hausse vertigineuse en Algérie. Ce qui pèse très lourd sur les dépenses des citoyens.

Dans une ambiance plutôt anxiogène, le président-directeur général du conglomérat Cevital a tenu, aujourd’hui lundi, à apporter plus d’explications. Celles-ci visent manifestement à alléger les esprits des Algériens. Issad Rebrab a ainsi commenté les perturbations de la chaîne d’approvisionnement en huile de table. 

- Publicité -

À cet égard, le responsable a précisé que le problème n’est aucunement dû à son groupe agroalimentaire. L’usine d’huile végétale, informe-t-il, n’assume aucune responsabilité quant à la pénurie du produit. « La production ne s’est pas arrêtée dans toutes les usines ». C’est en effet ce qu’a affirmé Issad Rebrab. Il s’est exprimé auprès d’Algex, Agence nationale de promotion du commerce extérieur. 

| Lire aussi : Disponibilité de l’huile de table en Algérie : Issad Rebrab s’exprime

Selon le P-DG, il s’agit de malencontreuses rumeurs relayées, dont la diffusion est amplifiée au niveau des marchés locaux. Cela puisque la manufacture Cevital dispose actuellement d’un surplus de production et de stockage, dit l’homme d’affaires. Une quantité qui, d’après lui, suffit largement à satisfaire la demande et les besoins des consommateurs. 

La présente affirmation vient visiblement renforcer les récentes déclarations qu’a faites le directeur de la communication de Cevital. Dans une déclaration à la presse, Mouloud Ouali, avait mis l’accent sur la mission primordiale de son groupe agroalimentaire. Il a alors expliqué que le premier fabricant d’huile de tournesol dans le pays veille à assurer convenablement la garantie d’une production suffisante. 

- Publicité -

| Sujet connexe : L’huile de table en Algérie : Les raisons du manque dans les commerces

En sus, le locuteur a indiqué que les prix de l’huile alimentaire de Fleurial ont accru légèrement. Quant aux coûts des autres marques telles que Fridor ou Elio, ceux-ci sont stagnés. Ils n’ont connu aucune modification. « Les prix de l’huile Elio ne peuvent pas augmenter. La loi les plafonne ».

S’agissant des désordres au niveau de la chaîne d’approvisionnement, Mouloud Ouali a assuré d’une chose. Il a souligné alors que les réseaux de ravitaillement ne font pas partie du champ d’action du groupe Cevital. « Nous ne maîtrisons pas les réseaux d’approvisionnement », avait-il rappelé en définitive. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -