Culture

Algérie : Papicha remporte le César du « meilleur premier film » en France

0
Algérie Papicha cesar
S'abonner :

Algérie – Interdit en Algérie, le film Papicha a été sacré “meilleur premier film” lors de la 45e cérémonie des Césars en France, dans l’édition de 2020.

Le film Papicha, réalisé par Mounia Meddour, la fille du grand réalisateur algérien Azzedine Meddour, a remporté le César du meilleur premier film à la cérémonie des César dans sa 45ème édition.

Ce long métrage qui raconte l’histoire d’un groupe d’étudiantes Algériennes durant la décennie noire en Algérie, marquée par l’extrémisme et brutalité du terrorisme des années 90, a été couronnée hier soir vendredi 28 février 2020 par une consécration bien méritée.

Lors de sa prise de parole, Mounia Meddour a remercié de vive voix toute l’équipe qui a porté ce long métrage de fiction et qui a contribué à sa réussite. « C’est un travail élaboré en famille, une histoire personnelle et douloureuse mais surtout un témoignage important des combats des femmes en Algérie. », a-t-elle déclaré, avant de scander haut et fort : « One, two, three, viva l’Algérie. »

Meilleur espoir féminin pour Lyna Khoudri

La talentueuse actrice algérienne Lyna Khoudri a décroché le César du meilleur espoir féminin pour son rôle magistral dans Papicha. La jeune femme a exprimé, à son tour, sa gratitude envers la réalisatrice ainsi qu’aux producteurs, sans omettre le public qui a voté pour elle.

« Merci à tous ceux qui ont voté pour moi, merci à Mounia Meddour de m’avoir offert ce rôle, de m’avoir offert Nedjma qui veut dire l’étoile, merci à tous les producteurs parce que vous êtes des hommes et vous avez assumé avec nous, vous nous avez porté on l’a fait ensemble. », a confié Lyna.

Article recommandé :  Algérie : Cinephilia Society, le point de repère des cinéphiles Algériens

Dans le même sillage, l’actrice algérienne a partagé les mots de l’icône de la révolution Algérienne, Djamila Bouhired. « Il vous appartient à vous les artistes qui mettent de la lumière dans l’obscurité de notre quotidien, il vous appartient de dessiner votre avenir et de donner corps à vos rêves. », a-t-elle conclu.

"One, two, three, viva l'Algérie" ! #Mounia_Meddour remporte le César du meilleur premier film pour Papicha !Mounia Hirakise le #Cesar2020 ✌🇩🇿

Publiée par Chouf-Chouf sur Vendredi 28 février 2020

Maghreb : La réponse de l’Algérie aux « provocations » du Maroc

Article précédent

Algérie : Fodil Boumala innocenté et relaxé par la justice

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires