Algérie/Tunisie : Djamila Bouhired décorée par le président Kais Saied

Tunisie – Reçue en grande pompes par le président tunisien, la moudjahida Djamila Bouhired a été décorée des insignes du grand cordon de la République.

Le président tunisien Kais Saied a reçu ce mercredi 22 janvier 2020 au palais de Carthage la Moudjahida, héroïne et figure emblématique de la révolution algérienne Djamila Bouhired; rapporte un communiqué émis par la présidence de la Tunisie.

À cette occasion, Kais Saied a décoré Djamila Bouhired « des insignes du grand cordon de la République »; en guise de reconnaissance de la valeur de sa longue résistance pour libérer l’Algérie du colonialisme français et de son militantisme pour la défense des libertés; précise la même source.

La cérémonie a été marquée par la présence de militants, syndicalistes, politiciens et artistes tunisiens. L’on peut citer l’homme politique militant des droits de l’homme Hamma Hammami, son épouse l’avocate et militante, Radhia Nasraoui; ou encore le chanteur et compositeur tunisien Lotfi Bouchnak.

Il est utile de souligner que la visite de Djamila Bouhired en Tunisie coïncide avec la Semaine des films sur la résistance et la libération qui se tient à la Cité de la Culture et dont la thématique principale sera centrée autour de la cause palestinienne; une cause chère à la moujahida algérienne.

Née en juin 1935 à Alger, Djamila Bouhired a été une grande militante durant sa jeunesse dans les rangs du Front de libération nationale (FLN) historique. Elle a été notamment condamnée à mort le 15 juillet 19575 par la France pendant la guerre d’indépendance; elle sera finalement graciée, puis libérée en 1962.

https://www.facebook.com/Presidence.tn/videos/754728951597242/?v=754728951597242

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes