21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureCultureAlgérie : le ministère de la Culture interdit les chansons à texte...

Algérie : le ministère de la Culture interdit les chansons à texte « grossier »

Publié le

- Publicité -

Algérie – Par instruction du ministère de la Culture et des Arts, la programmation et la diffusion des chansons portant un texte « grossier » est désormais interdite. Dzair Daily rapporte pour vous l’information dans son édition du samedi 18 février 2023.

Il est vrai que les chansons du rai ou du rap font partie de notre culture en tant qu’Algériens. Toutefois, certaines chansons font état d’un manque de piété. En cérémonies, fêtes ou encore évènements culturels, la diffusion de ce type de mélodie est souvent présente. Pour ce faire, le ministère de la Culture en Algérie a interdit les chansons dont les paroles sont « grossiers ».

Effectivement, c’est à travers un communiqué publié sur sa page Facebook officielle que le ministère de la Culture a évoqué le sujet. Le département de Mouloudji s’est alors adressé à tous les responsables du secteur. Précisant à travers la note qu’il est désormais interdit de diffuser des chansons algériennes portant des paroles « injures et immorales ».

- Publicité -

En outre, ledit communiqué porte sur l’objectif du ministère de lutter contre les chansons dont l’enregistrement a été « hasardeux ». Justifiant ces instructions, le département ministériel a indiqué que cette catégorie de chant porte préjudice à la vie. Ainsi qu’à la perception des citoyens. Principalement à la jeunesse qui s’inspirerait à travers leurs textes.

Rejetant les paroles de certaines chansons, le ministère interdit leur diffusion

En effet, par le biais de son communiqué, le département de Soraya Mouloudji a désapprouvé certaines chansons algériennes. Pour cause, la propagation des propos « obscènes », que pourraient répandre les paroles. Ajoutant à la liste les chansons incitant à la violence et au crime, dans la rue, au sein des familles ou dans le milieu scolaire ou universitaires.

Ainsi, dénonçant le vocabulaire utilisé par plusieurs artistes, le ministère de la Culture a également interdit les chansons portant sur la consommation de la drogue. En plus des paroles évoquant l’immigration clandestine, un phénomène très répandu causant plusieurs victimes chaque année. Le communiqué a fait savoir que le gouvernement vise, loin du secteur artistique, à combattre cet aspect négatif de la société algérienne.

- Publicité -

algérie ministère culture chansons

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -