20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
lundi, 24 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérie : mesures immédiates pour casser les prix de la viande rouge

Algérie : mesures immédiates pour casser les prix de la viande rouge

Publié le

- Publicité -

Algérie – Après la flambée des prix de la viande rouge, le directeur général d’Alviar a déclenché une réunion urgente au ministère de l’Agriculture, afin de prendre les mesures adéquates pour baisser les prix. Dzair Daily vous en dit plus ce mardi 6 septembre 2022.

En effet, le directeur général d’Alviar, Lamine Derradji, a déclenché une réunion extraordinaire au niveau du ministère de l’Agriculture. Cela, afin de discuter des mesures à prendre pour casser les prix. Il est à noter que les prix de la viande rouge ont connu une hausse sans précédent durant les dernières semaines en Algérie. Comme le rapporte le quotidien Echorouk.

Il faut savoir que les prix de la viande rouge ont augmenté durant les dernières semaines  en raison de plusieurs facteurs. D’un côté l’augmentation de la consommation durant l’Aïd El-Adha. Et d’un autre la tenue de mariages et le retour des pèlerins. Derradji a ainsi annoncé une série de mesures qui seront prises pour casser les prix de cet aliment. 

- Publicité -

Ainsi, la première mesure annoncée par le responsable est l’augmentation du nombre de bêtes en provenance du sud. Celles-ci seront commercialisées dans le nord à des prix raisonnables ne dépassant pas les 1.300 dinars le kg. Un premier lot de 300 vaches devrait d’ailleurs arriver dans les prochains jours. Et le marché sera inondé progressivement par des bestiaux venant du Niger et du Mali.

Algérie : vers la baisse des prix de la viande rouge

Par ailleurs, l’importation de veaux de boucherie et d’engraissement reprendra. Deux navires chargés de plus de 1.000 têtes devraient arriver dans les prochains jours. Le même responsable prévoit ainsi que l’augmentation des quantités de viande sur le marché induira une baisse des prix et une accessibilité à tous les citoyens.

Concernant l’augmentation des prix de la viande de mouton, le même responsable a expliqué qu’elle était due à la forte demande durant l’été. Il a promis un retour à la normale des prix après maturation d’un grand nombre de moutons destinés à l’abattage. Il faut rappeler que la viande de mouton a dépassé les 2.000 dinars le kg. Devenant ainsi inabordable pour une grande partie de la population et poussant l’Algérienne des viandes rouges à intervenir urgemment.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -