L’Algérie se détourne des viandes rouges importées d’Espagne et recourt à la France

Algérie – Face à la crise qui persiste encore avec l’Espagne, le gouvernement algérien décide de recourir à la France pour l’importation des viandes rouges. On vous expose davantage de détails à ce sujet dans cette édition du 11 juin 2022.

En effet, les mésententes algéro-espagnoles prennent de plus en plus d’ampleur. Cette crise est notamment marquée par le détournement de l’Algérie qui recourt désormais à l’importation des viandes rouges depuis la France comme alternative à l’Espagne. Ladite décision figure parmi une longue liste de mesures prises au volet économique pour sanctionner ce pays.

Selon les informations relayées par le quotidien El Mundo, l’Algérie a réellement fait son choix d’écarter les importations espagnoles en matière de viandes. Apparemment, l’Algérie aurait remplacé la viande bovine espagnole depuis janvier 2022. C’est en tout cas ce que rapporte le site spécialisé Awras, qui cite comme source le média espagnol. 

À en croire le même média arabophone, l’Algérie aurait opté pour ce détournement avant même le début de sa crise avec Madrid. La même source indique que l’Espagne a été le premier exportateur de viande bovine à l’Algérie depuis 2019. Cependant, c’est plutôt la France qui occupe le haut de la liste depuis maintenant quelques mois.

Algérie/Espagne : des relations marquées par de fortes tensions

Dans ce même sillage, il convient de rappeler que les autorités algériennes avaient précédemment cessé d’importer du bétail en provenance de Madrid. D’ailleurs, l’Algérie a annulé cinq (5) expéditions qui devaient être récupérées du port de Carthagène. Cette mesure entreprise a causé d’énormes pertes aux agriculteurs espagnols.

Dans le détail, il est question d’environ 100 mille moutons et 5.000 têtes de bétail. En réponse à cela, un responsable espagnol a révélé que la crise est très importante, étant donné que l’Algérie était le médiateur de l’Espagne. Elle se chargeait de transporter le bétail espagnol vers divers pays africains. De ce fait, l’Espagne voit le marché africain lui échapper. 

Avant de conclure, il est important de noter qu’un autre média espagnol a aussi évoqué le sujet d’exportations en matière de viande entre les deux pays. Selon le journal espagnol El País, l’Algérie a effectivement cessé d’accorder des licences pour importer de la viande et du bétail espagnols, au plus fort de la crise avec l’Espagne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes