Algérie : un excédent de 15 milliards de dollars de la balance commerciale d’ici fin 2022, prévoit l’Anexal

Algérie – L’Association Nationale des Exportateurs Algériens (ANEXAL) prévoit la réalisation d’un excédent de 15 milliards de dollars de la balance commerciale en Algérie d’ici fin 2022. Dzair Daily expose pour vous plus de détails dans l’article de ce mercredi 27 juillet 2022.

Avec l’augmentation du prix du pétrole et du gaz sur le marché international, la demande sur le ciment, le fer, le phosphate et l’engrais algérien a augmenté. Cela a contribué à la réalisation d’un excédent de la balance commerciale avoisinant les cinq (05) milliards de dollars en Algérie au cours du premier semestre de 2022. Sachant que l’ANEXAL prévoit l’atteinte de 15 milliards de dollars à la fin de l’année.

Il faut savoir que c’est un record attendu pour la première fois depuis 2014. Une période qui coïncide avec le début de la crise pétrolière, lorsque les revenus de l’Algérie se sont effondrés à des niveaux bas. Par ailleurs, la Direction Générale des Douanes (DGD) a publié, ce lundi, les chiffres de la balance commerciale de janvier jusqu’au 30 juin 2022. Effectivement, cette dernière a atteint cinq (05) milliards de dollars en seulement 6 mois. 

Il s’agit là de ce que rapporte Echorouk dans son quotidien arabophone. En outre, l’ANEXAL affirme que les exportations élevées ne comprennent pas seulement le gaz et le pétrole. Mais aussi, les biens hors hydrocarbures. Ces derniers ont atteint les 3,5 milliards de dollars à ce jour. Selon le ministère du Commerce, le montant total devrait dépasser les sept (07) milliards de dollars d’ici à la fin de l’année.

Balance commerciale positive : le président de l’ANEXAL se prononce

Le président de l’ANEXAL, Ali Bey Nasri, affirme à la même source médiatique que ces indicateurs n’ont pas connu de résultats positifs. Et ce, depuis le début du choc pétrolier en juillet 2014. La hausse des prix du pétrole et du gaz ont donc porté leurs fruits sur le Trésor algérien, dit-il.

Nasri souligne, par la même occasion, que la balance commerciale est passée de négative en 2020 à positive dans, une très faible mesure, en 2021. Puis très positive en 2022. Ce n’est pas tout ! Le président de l’ANEXAL ajoute aussi que le nombre d’importations a connu une augmentation au cours des premiers mois de cette année.

Et ce, malgré la politique de réduction des importations mise en œuvre par les autorités concernées. Cela est dû à l’augmentation des prix des matériaux importés sur le marché international, en raison de la crise russo-ukrainienne. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes