16.9 C
Alger
16.9 C
Alger
vendredi, 19 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : une enseignante à Sétif punit les élèves de sa classe...

Algérie : une enseignante à Sétif punit les élèves de sa classe en leur coupant les cheveux

Publié le

- Publicité -

Éducation – Une enseignante de la 5ᵉ année primaire à Sétif, au Nord-Est de l’Algérie, a puni quatre (4) de ses élèves en leur coupant les chevaux à l’intérieur de la salle de classe et devant leurs camarades. Les images des « victimes » ont fait scandale sur les réseaux sociaux. 

Les méthodes d’éducation sont propres à chaque enseignant. Mais il y en a certains qui ont des solutions beaucoup plus radicales que d’autres. Et ce, afin de faire comprendre les choses à leurs apprenants. C’est le cas de cette enseignante à Sétif, dans le Nord-Est de l’Algérie, qui a décidé de punir ses élèves en leur coupant les cheveux. 

Ce malheureux incident, faut-il le dire, a eu lieu à l’école primaire Chahid Saadallah Ammara, située dans la ville de Djemila. Lorsque cette institutrice de la 5ᵉ année a utilisé des ciseaux pour couper les beaux cheveux de quatre (4) de ses élèves. Une punition qu’elle a fait subir à ces derniers devant leurs autres camarades de classe. 

- Publicité -

C’est le drame pour tous ces enfants. Car ils ont refusé de retourner en classe l’après-midi pour poursuivre leurs cours. Les images des « victimes » ont soulevé une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux, ce mercredi 8 février 2023. Dans ces clichés, on peut voir le résultat de cet acte qui a été condamné par les internautes. 

De lourdes sanctions réclamées

Par ailleurs, ces photos qui ont permis à des milliers d’internautes de regarder « ce scandale ». Ce dernier a suscité beaucoup de réactions et particulièrement des appels au renvoi de l’enseignante. Chose qui devrait bientôt arriver.

- Publicité -

Selon des informations obtenues par le quotidien généraliste Ennahar, l’enseignante a vite présenté ses excuses aux parents des élèves. Néanmoins, on ne badine pas avec la loi. En effet, ce genre d’agissement est strictement interdit par la loi. Par conséquent, elle encourt de lourdes sanctions.

Dans ce cadre, la même source médiatique a fait savoir que la Direction de l’éducation nationale a donné des instructions à l’inspecteur et au Directeur de l’établissement pour remettre un rapport détaillé des faits. Cela afin de prendre des mesures punitives à l’encontre de cette enseignante.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -