15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
dimanche, 14 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversÉducation en Algérie : 3 élèves agressent physiquement un directeur de lycée...

Éducation en Algérie : 3 élèves agressent physiquement un directeur de lycée à Relizane

Publié le

- Publicité -

Algérie – Un directeur de lycée se fait violemment agressé par trois (3) élèves de son établissement au niveau de la wilaya de Relizane. Dzair Daily vous en dit un peu plus dans ce numéro du vendredi 3 février 2023.

Une effroyable affaire a secoué la wilaya de Relizane. Les faits de ce drame concerne un directeur d’un lycée en Algérie, ce dernier a subi une agression physique de la part de trois (3) de ses élèves qui l’ont lapidé. Grièvement blessé, il est évacué en urgence à bord d’une ambulance à l’hôpital.

La violence dans les établissements scolaires ne date pas d’aujourd’hui. Toutefois, elle s’est incrustée dans l’école algérienne ces dernières années. Le phénomène a pris une sérieuse ampleur. Au quotidien et au niveau national, on signale des agressions au point de devenir une sérieuse menace pour la stabilité de la société.

- Publicité -

Selon des informations proches de cet établissement à Relizane au journal El Khabar, un directeur a fait l’objet d’une agression par trois de ses élèves. Ces derniers ont voulu se venger par mécontentement de la décision de ce directeur d’école. Celui-ci a pris la décision de les transférer vers un autre établissement en raison de leurs comportements.

Une énième agression sur une enseignante

En fait, depuis la rentrée scolaire de l’année en cours, le monde de l’éducation nationale est sous haute tension. À la suite des multiplications des actes d’agressions sur les surveillants et enseignants au sein même des établissements scolaires. Des actes perpétrés souvent par des mineurs sur leurs enseignants.

Comme ce fut le cas dans l’établissement au niveau de la wilaya de Batna. Une enseignante de langue arabe a été agressée au couteau par l’un de ses élèves. L’agression a beaucoup fait parler. Au point ou deux ministres se sont rendus pour s’enquérir de l’état de santé de l’enseignante victime de l’agression.

- Publicité -

Il s’agit du ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, et de la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Kaouter Krikou. Une enquête a ensuite été ouverte en vue de déterminer les circonstances exactes derrière ce drame.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -