14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : des élèves filment leur enseignante et mettent sa vidéo sur...

Algérie : des élèves filment leur enseignante et mettent sa vidéo sur TikTok

Publié le

- Publicité -

Éducation – Scandale en Algérie : des élèves filment leur enseignante à son insu et l’exposent sur le réseau social TikTok. L’équipe Dzair Daily vous en dit davantage à ce propos dans cette nouvelle édition du lundi 6 février 2023. 

De jeunes lycéens ont commis un acte inadmissible contre leur professeure. En effet, des élèves, en Algérie, ont filmé leur enseignante de langue arabe en plein cours et publié la séquence sur TikTok. Chose jugée inacceptable au sein d’un établissement scolaire. Il s’agit là d’une information que rapporte le média généraliste arabophone Echorouk

Si vous voulez connaître l’ensemble des détails sur ce sujet, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Dans le détail, les faits se sont déroulés, il y a deux semaines, au niveau du lycée du 19 mars 1962, situé dans la commune d’Ahmed Rachedi, dans la wilaya de Mila. Suite à cet incident, les collègues de la victime se sont mis en grève, ce dimanche, et ont renvoyé tous les élèves. 

- Publicité -

Effectivement, les enseignants ont protesté et fait appel aux autorités du secteur éducatif. Et ce, en vue d’intervenir en toute urgence et régler le phénomène des téléphones en classe. Ce dernier, disent-ils, affectent considérablement les résultats scolaires des apprenants. Nous vous en disons plus dans la deuxième partie du présent article. 

Grève des enseignants à Mila : voici plus de détails 

Comme nous l’avons cité plus haut, les enseignants ont déclenché une grève après la publication de la vidéo de leur collègue sur TikTok. Ils exigent alors une vraie solution. Soit, l’interdiction totale des téléphones au sein des écoles. Pour cela, la susdite source médiatique a tenu à contacter le directeur de l’établissement précité pour plus de précisions. 

Au fait, le responsable a affirmé que l’élève qui a filmé et publié la vidéo a été transféré dans un autre établissement. Soit, une punition de troisième degré. En outre, il a indiqué que l’interdiction du téléphone reste impossible surtout que la plupart d’entre eux possèdent plus d’un. Certains enseignants, poursuit-il, recourent à l’usage du smartphone pendant leurs cours. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -