AccueilActualitéAlgérieAlgérie : voici comment les produits de large consommation sont tous devenus...

Algérie : voici comment les produits de large consommation sont tous devenus disponibles

Algérie – Après une pénurie de certains produits alimentaires en raison de la spéculation, les produits alimentaires de large consommation sont à nouveau disponibles. Curieux de savoir plus de détails ? Alors ne ratez pas ce nouveau numéro de Dzair Daily.

Comme vous le savez, ces derniers temps, l’Algérie a connu une hausse considérable de la spéculation illicite. De quoi engendrer la pénurie de certains produits alimentaires. Si l’État consent tous les efforts pour cesser cette activité, les produits alimentaires de large consommation seront désormais disponibles à nouveau, en Algérie.

À ce sujet, le directeur général du contrôle économique et de la répression de la fraude (DGCERF) au ministère du Commerce, Mohamed Louhaidia, a révélé un lourd bilan. En effet, son secteur a enregistré plus de 85.000 interventions au niveau du marché national. Et ce, durant les dix (10) premiers mois de 2022.

Notamment le dépôt de 171 délits avec 148 contrevenants. C’est, d’ailleurs, ce qu’a déclaré Louhaidia lors de son passage, ce lundi, sur le Forum de la Radio algérienne. Selon lui, les produits alimentaires disponibles, en Algérie, reviennent aux efforts du gouvernement ayant récemment fructifié.

Cela, suite à la hausse de la demande de certains produits. Tout en évoquant le travail colossal mené par les agents de contrôle et les services de sécurité. Pour lui, cela a contribué à la disponibilité des produits de large consommation, en Algérie.

La disponibilité des produits alimentaires au mois du Ramadan

Alors que le mois sacré approche à grands pas, les citoyens algériens se soucient déjà quant à la disponibilité des produits alimentaires. De ce fait, au cours de son interview, Louhaidia a tenu à rassurer les citoyens. Puisque les services de contrôle comptent bel et bien amplifier le travail sur le terrain, d’après le DGCERF.

De plus, Louhaidia a proféré : « Un programme spécial sera mis en place avant et après l’heure de l’iftar ». Cette décision intervient dans l’optique d’assurer la sécurité et la disponibilité des produits. Mais aussi de protéger le consommateur de toute forme de fraude. Mais ce n’est pas tout !

De son côté, le directeur du contrôle du marché au ministère du Commerce et de la promotion des exportations, Ahmed Mokrani, s’est également exprimé. En matière de distribution du lait en sachet, Mokrani a dévoilé que les dispositifs de l’État ont permis au produit laitier d’être à nouveau disponible. Ainsi que les autres produits alimentaires. C’est ce qu’a rapporté Echorouk.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes