Des citoyens chahutent le premier meeting de Benflis

Benflis a officialisé le début de sa campagne à Tlemcen. Les citoyens ont réservé au candidat un accueil « très spécial ».

Alors que Abdelakder Bengrina a entamé sa campagne électorale à la Grande Poste sous les jets d’œufs, l’ex-premier ministre et candidat aux élections contestées du 12 décembre prochain Ali Benflis a choisi Tlemcen comme lieu du coup d’envoi de sa campagne.

Ainsi, son premier meeting a eu lieu à la Maison de la Culture de la ville dans un climat très tendu et une présence policière importante afin d’empêcher les manifestants de perturber la campagne du candidat.

En effet, des centaines de citoyens sont sortis dans les rues de la ville pour accueillir le candidat Benflis avec des slogans hostiles et exprimer leur refus du scrutin électoral.

https://www.facebook.com/choufchoufdz/videos/558714904931968/

Benflis fuit, les journalistes seuls face aux manifestants

D’après le journaliste Nadjib Belhimer, Ali Benflis s’est éclipsé rapidement à la fin de son meeting et la police a fait en sorte de le protéger des manifestants en colère. Les journalistes qui étaient présents pour couvrir le meeting se sont retrouvés, quant à eux, sans protection et seuls dans la rue face à la grogne populaire et des citoyens remontés par la présence de « médias propagandistes ».

Suite à cet incident, les journalistes se sont indignés et ont menacé les responsables de campagnes électorales de boycotter la couverture médiatique à l’avenir s’ils ne bénéficiaient pas d’un minimum de sécurité.

https://www.facebook.com/nadjib.belhimer/posts/10217923303346366

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes