AccueilActualitéAlgérieAlgérie : la chaîne El Adjwaa réagit à sa fermeture par l'ARAV...

Algérie : la chaîne El Adjwaa réagit à sa fermeture par l’ARAV et livre son message d’adieu

Médias – L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), en Algérie, a décidé de fermer définitivement la chaîne privée, El Adjwaa TV. Et ce, à cause de la diffusion d’un contenu inapproprié. De ce fait, les responsables de la chaîne ont réagi à cette mesure en lançant un message pour le moins émouvant. 

En Algérie, l’activité médiatique est soumise à un contrôle sévère par l’ARAV. En effet, plusieurs chaînes ont vu leur exercice suspendu par cette instance. Pour le coup, l’ARAV n’a pas dérogé à la règle en fermant définitivement la chaîne El Adjwaa en Algérie. Dans le détail, cette mesure est survenue à la suite de la diffusion d’une scène immorale.

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 16 novembre 2022. Quelques jours après la décision de la susdite autorité, les responsables de l’antenne n’ont pas tardé à réagir. Via un communiqué dévoilé sur les réseaux sociaux, El Adjwaa a tenu d’abord à s’excuser auprès des téléspectateurs et du peuple algérien en général.

Cela par rapport à ce qu’elle a décrit de « l’erreur fatale commise ». Par le biais du même communiqué, les principaux concernés ont fait part de leur fierté. Et ce, quant à leur apport tout au long de la durée d’activité de la chaîne. Notamment, leur nationalisme et leur défense des droits des Algériens et des Algériennes. En effet, El Adjwaa estime qu’elle a beaucoup participé à faire entendre la voix du simple citoyen DZ. 

El Adjwaa fière d’avoir été par excellence une école de formation médiatique 

Dans le même sillage, El Adjwaa a indiqué qu’elle est fière d’avoir été, depuis son lancement, une excellente école de formation médiatique. En effet, grâce à cette chaîne, ajoute-t-elle, plusieurs journalistes excellent aujourd’hui dans des chaînes privées et publiques.

À en croire ses propos, elle a souvent apporté le meilleur soutien aux étudiants et étudiantes. Et ce, en les accompagnant durant leur cursus de formation et leur offrant l’opportunité de côtoyer des gens du domaine médiatique. Cela dans le but de leur faire découvrir la réalité du métier de journaliste.

Et ce n’est pas tout ! En fait, El Adjwaa avait également accompagné les photographes et les installateurs. Par ailleurs, elle a préféré clôturer son intervention avec des expressions qui réaffirment son engagement national. Ainsi, on peut lire sur le document : « Vive l’Algérie, gloire et éternité à nos martyrs ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes