AccueilÉconomieVotre ArgentHausse des salaires en Algérie : l’engagement de Tebboune

Hausse des salaires en Algérie : l’engagement de Tebboune

Algérie – Lors de sa rencontre avec la presse, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune s’engage à une hausse des salaires en Algérie. Dzair Daily vous en dit plus dans les lignes qui suivent.

En effet, le chef d’État algérien, Abdelmadjid Tebboune a annoncé, lors d’une rencontre à la presse tenue samedi dernier, son engagement à propos d’une hausse des salaires et des allocations de chômage en Algérie. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar dans son édition d’hier.

Effectivement, le président de la République a accordé une entrevue périodique aux représentants des médias nationaux. Au cours de cet entretien, il a déclaré qu’il s’engageait à augmenter les salaires et les allocations de chômage. Ces derniers connaîtront alors une augmentation suite à l’accroissement des rendements supplémentaires de l’État durant l’année 2022.

En outre, parmi les sujets abordés à l’issue de cette rencontre avec la presse, le président Tebboune a également évoqué la possibilité de procéder à un remaniement gouvernemental. À ce sujet, il déclare : « Il y aura un remaniement gouvernemental, et c’est normal. Tous les gouvernements dans le monde se trouvent dans une circonstance où un remaniement s’impose. »

Le président Tebboune évoque les relations algéro-italiennes

Par ailleurs, le président a également évoqué les relations entre l’Algérie et l’Italie. À ce propos, il rappelle qu’ « il n’y a jamais eu de problème, ni de différend ou de malentendu entre l’Algérie et l’Italie ». Dans ce contexte, les deux pays veulent intensifier leur coopération à tous les niveaux. Il cite, entre autres, l’industrie mécanique, le secteur automobile et celui lié à la construction navale.

Lors du même entretien, Abdelmadjid Tebboune a répondu à une question relative à l’adoption et la mise en œuvre de l’enseignement en anglais à l’école primaire cette année. Il avance, en outre, à ce sujet, « si Dieu le veut, la décision d’enseigner l’anglais sera mise en œuvre à la prochaine saison scolaire ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes