Algérie : campagne pour dénoncer les boulangers qui vendent du pain à 15 dinars

Algérie – L’APOC lance une campagne nationale pour dénoncer tous les boulangers qui proposent la baguette de pain à 15 dinars. On vous en dit plus juste ci-dessous. 

En effet, l’Association Protection et Orientation du Consommateur (APOC) s’est manifestée aujourd’hui. Cela, par le biais d’un poste partagé sur la page Facebook officielle de l’association. Pour les intéressés, Dzair Daily vous relate, ce jeudi 02 septembre 2021, tout ce qu’a été mentionné sur ladite publication. Il a donc été question de lancer une campagne. Celle-ci a pour but de dénoncer les boulangers qui vendent le pain plus cher qu’à l’accoutumée en Algérie.

Sachant que certaines boulangeries proposent, actuellement, une baguette de pain ordinaire à 15 dinars. Et ce, au lieu de 10 dinars habituellement. Soit une augmentation de cinq (05) dinars. À cet égard, l’organisation a déclaré qu’il s’agissait là d’une opération complètement « illégale et inacceptable ».

Et que par conséquent, il n’était pas envisageable de laisser passer ce genre d’agissement. Cela, car les boulangers imposaient, par cet acte, un fait accompli au simple consommateur. Et ce, en violant la loi qui détermine les prix et le poids du pain subventionné. C’est ce dont nous informe le communiqué rendu public par l’APOC. Celui-ci est, d’ailleurs, disponible juste ci-dessous.

Voici ce que propose l’Association Protection et Orientation du Consommateur (APOC) 

Dans le but de sanctionner les boulangers qui augmentent, d’une façon illégale, le prix des baguettes de pain, l’APOC a appelé les citoyens à dénoncer ces commerçants. Et ce, en contactant la page de l’organisation susmentionnée.

Le message devrait, en fait, contenir des informations qui faciliteront l’identification de ces boulangers. Il faudrait donc mentionner le nom, le prénom, le numéro de téléphone et l’adresse exacte de la boulangerie, explique l’APOC.

Les plaintes seront, ensuite, collectées par région et envoyées à la fin de chaque journée à la direction commerciale régionale concernée. Si après 48h, la boulangerie continue de vendre les baguettes de pain à 15 dinars, les citoyens sont de nouveau appelés à signaler une seconde fois le commerçant en question. C’est ce dont a fait état la même source.

Algérie boulangers pain

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes