AccueilGuide VoyagesAir Algérie : vers la suppression du confinement sanitaire de 5 jours...

Air Algérie : vers la suppression du confinement sanitaire de 5 jours ?

Voyage – Alors que le pays enregistre, ces derniers jours, un rebond des nouveaux cas de Covid-19, la suppression du confinement systématique de cinq (5) jours de tout passager d’Air Algérie, entre autres compagnies aériennes, reste encore à déterminer. Le gouvernement assouplira-t-il les conditions d’entrée sur le territoire national ? 

Depuis bientôt un mois, les voyages internationaux se font sous des mesures préventives bien strictes et fermes pour maîtriser l’épidémie en brisant les chaînes de contamination. Mais un allégement des restrictions sanitaires pourrait encore être approuvé. L’éventualité d’une suppression du confinement prophylactique de cinq (5) jours, imposé à tous les voyageurs depuis la reprise des vols d’Air Algérie, reste toujours d’actualité. 

Elle pourrait bientôt être incluse. Il convient avant toute chose de rappeler que le Conseil scientifique chargé du suivi et de l’évaluation du virus à couronne a récemment déposé un rapport. L’instance consultative a ainsi donné son aval pour l’annulation de l’une des mesures mises en place par les pouvoirs publics. Soit la quarantaine obligatoire dans un hôtel étatique prévu à cet effet. 

En dépit de la recrudescence des infections, le gouvernement algérien semble bien vouloir révoquer l’isolement de cinq (5) jours. À l’exception des voyageurs venant d’États qui enregistrent un bond élevé des cas de Coronavirus ! C’est en effet ce qu’a formellement stipulé un membre de la Comité scientifique. Lyes Akhamouk s’est exprimé, ce 25 juin 2021, sur les ondes de la Radio de Sétif. 

Reprise des vols en Algérie : Lyes Akhamouk dévoile de nouveaux détails

Le spécialiste en médecine infectieuse s’est même dit optimiste quant à un prochain assouplissement sur le redémarrage prudent, en vigueur, des liaisons internationales. « Le gouvernement pourrait très bien se contenter de baser sa gestion des voyages sur la politique de dépistage à l’arrivée sur le territoire national ». Il s’agit là notamment d’une conjecture qu’a formulée Lyes Akhamouk. 

Dans le même volet, le professeur a fait état d’un très probable prochain élargissement des programmes de vols. « Je pense qu’il y aura bientôt un renforcement des dessertes internationales. De nouvelles destinations devront s’ajouter au menu ». C’est ce qu’a optimisé le membre du Comité scientifique même s’il estime que la courbe épidémiologique reste, présentement, assez préoccupante. 

Si l’on se fie aux déclarations de l’intervenant, Air Algérie et les autres compagnies aériennes étrangères, s’apprêtent à opérer au départ de nouveaux aéroports algériens. « Il y a lieu de préciser que la reprise des vols devra se faire à partir d’autres aérogares ». C’est ainsi qu’a conclu Lyes Akhamouk. L’intervenant a précisé, dans ce sens, que le gouvernement devrait communiquer sa décision finale d’ici la semaine prochaine.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes