Air Algérie : perturbations dans le programme des vols vers ces destinations

Algérie – Air Algérie annonce des perturbations dans l’ensemble de son programme de vols vers et en provenance du Sud du pays, en raison des conditions météorologiques défavorables. 

En effet, c’est ce qu’a annoncé la compagnie nationale aérienne, ce lundi 24 mai, dans un communiqué. Le programme des vols d’Air Algérie connaîtront des perturbations ainsi que d’éventuelles annulations en provenance et à destination des aéroports nationaux du Sud. C’est en tout cas ce que rapport le média Ennahar

Dans le détail, de nombreuses wilayas situées dans le Sud assisteront ainsi à ces perturbations. Pour cause, on note l’instabilité dans les conditions climatiques. Cette mauvaise météo pourrait même entrainer l’annulation des vols de et vers le Sud du pays. Si le mauvais temps persiste, les dessertes en question se verront suspendues.

Par conséquent, et pour la sécurité de ses clients et de son personnel, la flotte nationale préfère prévenir ses voyageurs dans le cas où ces conditions climatiques demeurent agitées. Elle pourrait procéder à l’annulation de ses vols nationaux. Plus précisément, il s’agit de ceux qui viennent de et vers le désert algérien. 

Air Algérie : qu’en est-il du programme de vols vers l’international ?

Dans un même registre, concernant les vols à l’international, le transporteur national ne devrait pas tarder à diffuser le programme de ses navettes. Cette reprise partielle des vols devrait se faire à partir du 1er juin prochain. C’est-à-dire dans tout juste une semaine.

Comme annoncé par les responsables hauts placés du pays, l’autorisation de reprise d’Air Algérie. Le président a donné son aval d’opérer des vols en provenance et vers l’étranger. Au programme, cinq (5) vols par jour depuis et vers les aéroports des plus grandes villes du pays, à savoir, la capitale Alger, Oran et Constantine. 

Cette reprise sera encadrée par certaines conditions strictes à respecter avant le départ et une fois à l’arrivée sur le territoire algérien. Les passagers devront présenter un test PCR de moins de 36 heures avant l’embarquement en plus du test antigénique à l’arrivée. Les personnes testées positives seront mises en quarantaine.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes