Aéroports de Paris-Orly et CDG : Ce qui va changer après les restrictions

France – Les voyageurs depuis et vers les aéroports de Paris-Orly et CDG sont soumis à partir de ce lundi, 18 janvier, à de nouvelles conditions de déplacement. 

En effet, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a publié ce jeudi, 14 janvier, un avis important. Ce dernier concerne les voyageurs devant se rendre dans les aérogares de France. Entre autres les aéroports de la capitale, Paris-Orly ou encore CDG. Le média spécialisé Voyager Dz relate l’information. 

La crise sanitaire et la propagation rapide des variantes du Coronavirus ont mis tous les continents en alerte. La nouvelle mutation du virus détectée en Angleterre et en Afrique du sud entre autres a déclenché de nouvelles mesures préventives strictes en Europe et partout dans le monde. 

De ce fait, toute personne en provenance d’un pays étranger à l’Union européenne devra désormais respecter des restrictions supplémentaires. Ainsi, tous les voyageurs désirant effectuer un séjour en France doivent remplir pleinement ces conditions. À savoir, la détention d’un test PCR négatif effectué moins de 72 heures avant l’embarquement.

Mais pas seulement, puisque l’ambassade de France en Algérie a souligné un autre élément crucial. En effet, les passagers au départ et à l’arrivée des aéroports français devront présenter une attestation sur l’honneur. Ils doivent alors s’engager à s’isoler pendant sept (07) jours une fois arrivés à l’Hexagone. Lorsque la quatorzaine est terminée, les voyageurs seront dans l’obligation de refaire un test de dépistage Covid-19.

La France autorise les voyages sous certaines conditions 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, séjourner à l’UE ne concerne plus qu’une certaine catégorie. C’est en effet ce qu’a révélé le ministère français de l’Europe. Ce dernier a fait savoir que les voyages vers la France et les pays européens ne sont autorisés que dans des situations dérogatoires spécifiques. Autrement dit, les déplacements par voie aérienne ne concernent pas les personnes souhaitant se rendre en Europe pour des séjours touristiques.

Ainsi, l’entrée en France entre autres implique les personnes originaires d’un pays étranger résidant là-bas ou les ressortissants français bloqués à l’extérieur. Ledit pays autorise également aux diplomates et salariés étrangers en mission d’entrer sur le territoire français. Cependant, pour embarquer dans un avion ou un bateau vers l’Hexagone, tous doivent détenir les deux attestations précitées. 

Par ailleurs, il convient de rappeler que la compagnie Air Algérie continue de rapatrier les ressortissants algériens bloqués en France. Et ce, en opérant des vols quotidiens depuis l’aéroport Paris-Orly. En ce qui concerne les autres destinations, ladite compagnie a temporairement suspendu le, 10 janvier, son programme de rapatriement.

Quant aux destinations depuis l’Algérie vers la France, ASL Airlines rapatrie actuellement les binationaux bloqués sur le territoire national. Et ce, au départ des aéroports d’Alger et Annaba à destination Paris-Charles de Gaulle et Lyon-Saint Exupéry.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes