AADL Algérie : réduction de 10 % pour ceux qui paient le logement dès la 1ère tranche

Algérie – Le projet de la Loi de finances (PLF) 2022 prévoit une réduction de 10 % au profit des personnes qui s’acquittent de la valeur du logement AADL en un seul versement. On vous en dit plus ce lundi 4 octobre 2021. 

En effet, le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune a présidé ce dimanche une réunion du Conseil des ministres. Et ce, pour la présentation du projet de Loi de finances (PLF) 2022. De nouvelles dispositions ont ainsi fait l’objet d’introduction. On cite notamment la réduction considérable prévue pour les souscripteurs de l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL) en Algérie.

Effectivement, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné d’appliquer un abattement de 10 %. Cela à l’endroit des souscripteurs de l’AADL qui paient le logement dès la première tranche. Une, entre autres mesures, qui touchera des milliers de citoyens algériens. Il s’agit de toute manière de ce qu’on apprend par le biais du compte Twitter de la Présidence.

L’esquisse de la LF 2022 prévoit également une réduction « immédiate » de l’impôt sur le revenu global (IRG). Le président a ordonné également l’augmentation du point indiciaire dans la Fonction publique. Quant aux logements gérés par l’OPGI, Abdelmadjid Tebboune a insisté sur la mise en place d’un mécanisme facilitant la cession des logements locatifs de l’État. Cette mesure vise à faciliter aux concernés l’obtention des livrets fonciers.

PLF 2022 : impôt sur la fortune (ISF) en Algérie

Selon la même source, le PLF, recommande, dans l’une de ses dispositions, l’application d’impôt sur la fortune. Et ce, après sa redéfinition avec précision dans la loi de finances 2022. De plus, on introduit d’autres remaniements en rapport avec la hausse de prix.

À ce titre, le président a exigé de renforcer le contrôle sur le terrain des commerces. Et ce, afin d’interdire toute augmentation injustifiée des tarifs des produits alimentaires.

En outre, le premier responsable en Algérie, a mis en exergue la nécessité de l’application des mesures susmentionnées. Telle chose afin d’améliorer les indicateurs de la performance de notre économie. Ainsi que la préservation du pouvoir d’achat du citoyen algérien.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes