21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérie« 50% des Algériens contaminés par le Coronavirus », Selon Djenouhat

« 50% des Algériens contaminés par le Coronavirus », Selon Djenouhat

Publié le

- Publicité -

AlgérieÀ en croire le président de l’Association algérienne d’immunologie (SAI), Kamel Djenouhat en l’occurrence, la part d’asymptomatiques algériens contaminés par le Coronavirus atteindrait 50 %.

Il est à noter que la courbe épidémique est stable et plutôt rassurante ces derniers temps dans le pays avec 120 nouvelles contaminations recensées en moyenne chaque jour. Cette situation sanitaire dénuée de violence s’expliquerait, selon le professeur Kamel Djenouhat, par le fait qu’une grande partie des Algériens contaminés au nouveau Coronavirus est « porteuse saine »

En effet, les chiffres des contaminations révèlent une nette baisse des personnes infectées et des décès, depuis maintenant plusieurs semaines. Mais en dépit de cela, les mesures de sécurité sanitaires sont toujours en vigueur sur l’ensemble du territoire national.

- Publicité -

Cette politique préventive a pour objectif de mieux endiguer la progression du virus à couronne d’une extrême virulence. Le gouvernement algérien n’est toujours pas prêt à renoncer à sa politique de restriction et de prévention générales. 

Lire aussi : Voici quand l’Algérie peut ouvrir les frontières selon Djenouhat

Un équilibre entre allégement sanitaire et santé mentale que plusieurs pays étrangers envient à l’Algérie. C’est en effet ce qu’a formellement stipulé Kamel Djenouhat, également chef de service de laboratoire des analyses biologiques à l’EPH de Rouïba. Il s’est manifesté, hier 25 mars 2021, sur les ondes de Radio Sétif. 

Si tous les indicateurs dénotent actuellement une stabilité de la situation sanitaire au sein du pays, c’est parce que des citoyens algériens auraient déjà eu ou manifesteraient, aujourd’hui, des formes complètement silencieuses de l’infection. 

- Publicité -

« Nous avons réalisé une étude sur 1000 donneurs de sang », explique d’emblée l’intervenant. Et au professeur Djenouhat d’ajouter : « 50 % d’entre eux se sont avérés asymptomatiques ». 

| Sujet connexe : La fermeture des frontières a évité à l’Algérie la 3e vague du Covid-19 ?

Cette analyse, souligne-t-il, démêle nettement le déclin du nombre de Coronavirus détectés en Algérie. « Les taux d’immunité dernièrement évalués montrent qu’une partie du pays a déjà atteint les 50 % », énonce en outre le président de la SAI. Il a ajouté, dans ce sillage, qu’il est fort probable que beaucoup d’Algériens aient pu contracter la Covid-19 sans même s’en rendre compte. 

Ils n’ont aucun moyen de le savoir cela puisqu’ils ne ressentent aucun symptôme, a informé le professeur Djenouhat. À en croire ses déclarations, 50 à 80 % de la population [malade, ndlr] porte le virus mais de manière asymptomatique. C’est-à-dire qu’elle ne présente aucun signe clinique de la maladie. 

| Vous aimerez lire : Coronavirus en Algérie : « j’ai trouvé un remède » déclare Bonatiro (vidéo)

Kamel Djenouhat avait mis l’accent, le 18 dernier, sur la nécessité absolue de maintenir les frontières algériennes fermées. Un décret provisoire qui permettra à l’État de briser les chaînes de transmission de mutations. Des variants anglais, sud-africain, breton…dont les chiffres sont en train d’exploser aux quatre coins du monde.  

Le spécialiste a notamment insisté sur le respect des gestes de prévention contre le Coronavirus. C’est selon lui, des dispositifs providentiels que nous devons prendre en considération afin d’éviter un scénario exécrable et un troisième confinement. C’est ce dont a fait état Kamel Djenouhat, le 18 dernier auprès du quotidien francophone Liberté.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -