Vols d’Air Algérie : Les tests PCR sont obligatoires à partir de quel âge ?

Algérie – Le secrétaire général d’Air Algérie, Reda Toubal, a affirmé que les enfants en bas âge ne sont pas concernés par la présentation d’une justification d’un test PCR négatif dans les aéroports. 

Rappelons a priori que la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a fixé cinq (05) conditions pour bénéficier de ses vols de rapatriement qui s’étaleront jusqu’au 31 janvier 2021, et dans cette liste figure la présentation d’un test PCR négatif. Chaque voyageur doit être muni d’une attestation de dépistage négatif dûment complétée et signée.

Cette dernière doit obligatoirement dater de moins de 72 heures, et ce, pour entrer sur le territoire algérien. Selon le secrétaire d’Air Algérie, tout ressortissant algérien ayant dépassé l’âge de 10 ans doit être détenteur d’une attestation PCR négatif, pour bénéficier des vols de rapatriement. Les enfants de 4 à 10 ans ne sont pas concernés par cette condition.

Ainsi, à partir de 11 ans, les passagers doivent avoir réalisé un test antigénique Covid-19 72 heures avant le départ. Cela afin de contribuer à la lutte contre le virus virulent. Toutefois, Reda Toubal rappelle qu’il est important de se renseigner auprès des aéroports de départ. Selon lui, les auspices peuvent différer d’un aéroport à l’autre.

Nombreux d’entre eux exigent fortement de disposer d’un test négatif au virus de la Covid-19 avant l’embarquement. Il en est de même pour les vols en transit ou en correspondance qui auront probablement lieu prochainement. Ces voyages concernent les ressortissants algériens bloqués dans les pays qui n’ont pas de lignes aériennes directes avec l’Algérie.

Des vols de rapatriement du 23 décembre au 31 janvier 2021 

Ne pouvant toujours pas opérer les vols internationaux compte tenu de la crise pandémique de la Covid-19, Air Algérie a rendu public le programme détaillé des vols de rapatriement. Celui-ci vise à rapatrier les Algériens bloqués à l’étranger. L’opération de rapatriement durera un peu plus d’un mois.

La compagnie du trafic aérien a déjà entamé ses vols spéciaux le 23 décembre dernier. Ils s’étaleront jusqu’au 31 janvier. Ces vols concernent la France, l’Allemagne, l’Espagne, les Émirats arabes unis (EAU) et le Canada. Il est utile de rappeler, par ailleurs, le nombre des Algériens bloqués à l’étranger et souhaitant regagner le pays.

Il a en fait atteint le chiffre de 25.000 personnes. En conséquence, Air Algérie a décidé de mettre à jour une plateforme digitale dédiée à ces ressortissants. Et ce, dans le but de leur faciliter l’accès aux renseignements nécessaires quant à leurs inscriptions sur les listes de rapatriement.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes