AccueilSociété et CultureCultureVidéo. Rifka produit un mini-film pour inspirer les jeunes Algériens

Vidéo. Rifka produit un mini-film pour inspirer les jeunes Algériens

Algérie – Le jeune comédien Farouk nommé Rifka, partage cette fois avec sa communauté une vidéo pleine de motivation, à l’adresse des jeunes Algériens, dans le but de faire passer un message positif à ces derniers.

Snapchatteur, instagrameur ou encore youtubeur, Rifka s’inscrit dans la liste des influenceurs Algériens les plus suivis et appréciés par les jeunes du pays. Cependant, ce jeune créateur de contenus a réalisé une vidéo en un genre de mini-film; dans laquelle il a tenté d’expliquer son raisonnement en encourageant la jeunesse Algérienne à poursuivre ses rêves, tout en y croyant fort et ne jamais baisser les bras.

« Je n’ai jamais cru que j’aurai un jour ma propre voiture. C’est mon père qui me l’a offerte en guise de cadeau pour l’obtention de mon BAC »; a déclaré Rifka en prenant la parole au début de son mini-film, publié le 08 septembre sur sa chaîne YouTube. Il précise que le véhicule en question était ancien et datait de l’an 2000; ajoutant qu’il avait « beaucoup de succès avec… Quoiqu’elle (la voiture) n’était pas du goût de tout le monde »; a souligné l’auteur de la vidéo avec humour. « Un conseil ne perdez jamais espoir ! »; a-t-il avancé.

Par ailleurs, il poursuivit en racontant son parcours. « Je me suis souvent retrouvé seul en réfléchissant à ce que je devrai faire pour réussir. Qui suis-je ? Que vais-je faire ? Que vais-je devenir ? » Cela va sans dire, « qu’au fond chacun d’entre nous a un but, une passion… Une machine à rêves ! » a reconnu Rifka. Selon lui, celle-ci permet de rêver, de croire en soi et d’arriver où l’on désire.  

« Positivité et optimisme », deux aspects essentiels à la réussite, estime Rifka

D’autre part, le producteur du court-métrage a évoqué la positivité de sa mère, dont il a hérité; et lui a permis d’être toujours optimiste. Rifka a aussi indiqué qu’il a exercé le job de serveur. Un job qu’il a aidé à être à l’aise et sociable avec les gens; a-t-il confié. Néanmoins, comme dans tous les domaines, l’erreur est une humaine, et lui comme d’autres en a commis une et s’est fait renvoyer. 

À l’époque, il était déjà actif sur les réseaux sociaux. Et les stories ne le quittaient plus. « C’était devenu ma vie ! Actuellement, le nombre d’abonnés ne fait qu’augmenter »; a-t-il fait savoir. À travers ses révélations, l’instagrameur a avoué qu’il y a toujours des personnes prêtes à mettre les bâtons dans les roues à ceux qui réussissent. 

« Il faut éviter et ne surtout pas écouter ces personnes toxiques ! »; a-t-il passionnément conseillé. En conclusion, Rifka a appelé ces jeunes; qui cherchent à se construire et à trouver leurs voies; à absolument pas oublier « qu’il s’agit de leurs propres rêves et qu’il faut y croire coûte que coûte ». D’après lui, il suffit uniquement « d’avoir une idée et l’accès à Internet ». « C’est le moment de créer votre propre histoire »; lit-on à la fin de la production audiovisuelle.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici