Vaccin Coronavirus : «L’Algérie sera parmi les premiers à l’acquérir », affirme Djerad

Algérie l’Algérie sera parmi les premiers pays à bénéficier du vaccin contre le Coronavirus, a affirmé le premier ministre Abdelaziz Djerad.

En effet, après une réunion ministérielle, tenue spécialement pour prendre de nouvelles mesure au sujet du vaccin anti-Coronavirus, Abdelaziz Djerad, a déclaré à la presse que l’Algérie sera l’un des premiers pays à acquérir l’antidote, précise le quotidien El Moudjahid. 

Ainsi, après plusieurs avancées scientifiques ayant conclues des résultats pertinents, notamment la découverte d’un vaccin en Russie; l’État algérien a souhaité entreprendre toutes les démarches pour bénéficier du vaccin. « Le gouvernement entreprendra un travail scientifique et minutieux afin d’organiser une méthodologie à même de permettre l’utilisation de ce vaccin; dans les plus brefs délais » a indiqué M.Abdelaziz Djerad. 

Le ministre de la Santé, M.Benbouzid s’est également exprimé sur le sujet, dans une déclaration faite aujourd’hui le 03 août 2020 à la radio nationale; « l’Algérie a des relations et des contacts avec tous les laboratoires du monde »; note le journal El Bilad. Ce qui démontre l’imminence de la disponibilité du vaccin en Algérie.

Toutefois, les citoyens algériens devront continuer à maintenir les gestes barrières et le port du masque en attendant son arrivée dont la date est encore inconnue, affirme le ministre de la Santé.

Abdelmadjid Tebboune donne ses instructions au sujet du vaccin anti-Coronavirus 

Le chef de l’État a donné des instructions importantes, hier, le 02 août 2020 au premier ministre. Ces dernières ont pour mission de renforcer les contacts avec les pays où le vaccin contre le coronavirus est disponible afin d’accélérer sa disponibilité en Algérie. 

Concernant les rebondissements des recherches scientifiques; certaines ont démontré des résultats satisfaisants. Notamment en Russie; où il a été annoncé qu’un vaccin vient de passer la phase 03 et qu’il est de ce fait, totalement éligible. 

Néanmoins, selon le ministre de la Santé Russe, Mikhail Mourachko, malgré la disponibilité de l’antidote; les campagnes de vaccinations en masse ne débuteront qu’au mois d’octobre et les personnes prioritaires seront bien évidemment le staff hospitalier ainsi que les enseignants.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes