24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
samedi, 25 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus Algérie : Le bilan risque de « s’accentuer » en Automne...

Coronavirus Algérie : Le bilan risque de « s’accentuer » en Automne ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – Bien que l’Algérie franchit la barre des 31.000 cas contaminés par le Coronavirus, le président de l’Ordre des médecins, Mohamed Bekkat Berkani, redoute le pire scénario. Le bilan du Coronavirus en Algérie risque de « s’accentuer » avec l’arrivée de l’automne.    

Lors de son entretien accordé au journal El Moudjahid, le président de l’Ordre des médecins algériens, Mohamed Bekkat Berkani, a exprimé son inquiétude face à la situation sanitaire actuelle que traverse l’Algérie, selon lui, le bilan du Coronavirus risque de s’accentuer avec l’arrivée de la grippe saisonnière qui revient chaque automne et dure jusqu’au printemps.

Face à une telle situation, le Dr. Bekkat-Berkani craint que les « concitoyens doivent apprendre à vivre avec le virus dans l’environnement ». Il a par la suite, pointé du doigt l’importance de « respecter les règles barrières : port systématique du masque; lavage fréquent des mains et distanciation physique », rapporte le journal francophone.

- Publicité -

Cependant, le Dr. Bekkat-Berkani reste optimiste ; « une lueur d’espoir est permise avec l’arrivée probable sur le marché des vaccins qui sont actuellement en phase trois »; a-t-il confié à la même source.

Le nombre de contaminations en baisse … une lente décrue de la maladie ? 

Le nombre de contaminations en Algérie connaît une tendance baissière. En effet, le bilan a enregistré une baisse remarquable pour (05) cinq jours successifs. Cependant, le Dr. Bekkat-Berkani l’a qualifié de « non-significative », selon lui « on ne peut dire qu’il y a décrue sauf si la diminution est constante durant deux à trois semaines ». 

Évoquant le nombre de guérisons, le Dr Bekkat-Berkani a estimé que celui-ci est « pratiquement égal à celui de cas positifs »; ce qui prouve selon lui « la bonne prise en charge médicale de la part du personnel soignant »; a-t-il indiqué au quotidien généraliste.

- Publicité -

Avant de clore ce sujet de baisse, le membre du comité scientifique du suivi de l’évolution du Coronavirus a mis le point sur la possibilité d’aggravation de la situation sanitaire en raison du « comportement de nos concitoyens pendant les fêtes de l’Aïd El Adha », rapporte le journal.

L’expert a notamment profité de son entretien pour recommander aux « hôpitaux de l’intérieur du pays qui ne disposent pas d’infrastructures dédiées au Coronavirus gagneraient à être suppléés par des infrastructures hospitalières militaires de campagne », rapporte la même source.

 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -