Vaccin anti-coronavirus.. Sputnik V : l’Algérie reçoit un nouveau lot (images)

Algérie – Un nouveau stock du vaccin russe contre le coronavirus a atterri hier et il s’agit de Sputnik V. Apprenez plus, ce 21 septembre 2021, avec des clichés de la cargaison. 

L’objectif des autorités en Algérie est l’atteinte de 70 % de personnes ayant reçu le vaccin anti-coronavirus, Sputnik V entre autres. Pour cela, des lots de l’antidote. franchissent le sol algérien en grandes quantités. Sans oublier, le déploiement de tous les moyens nécessaires pour la production du vaccin par Saidal dans notre pays. Aujourd’hui, la réception concerne le vaccin russe.

C’était donc hier, lundi 20 septembre 2021, que l’Institut Pasteur d’Algérie a reçu une cargaison contenant 206.000 secondes doses du vaccin anti-Covid 19, Sputnik V. Cet arrivage s’adresse à ceux qui attendent leurs deuxièmes doses, explique le centre de recherche sur sa page officielle sur Facebook.

État d’avancement du projet de production du CoronaVac en Algérie

Pour mémoire, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, a révélé la date du début du processus de fabrication des vaccins chinois contre la Covid-19 en Algérie. Dans ce sens, le groupe algérien Saidal se chargera alors de la production du CoronaVac du laboratoire Sinovac. Cela a été annoncé ce 17 septembre. Plus exactement, l’opération a déjà été entamée à Constantine.

Cependant, c’est à partir du 29 septembre 2021 que la production se fera, à savoir dans huit (8) jours. En tenant compte des prévisions du responsable de l’Industrie en Algérie, un million de doses de vaccin anti-Covid seront produites. Cela au cours du mois d’octobre adjacent. De ce fait, la quantité sera augmentée graduellement.

Puisqu’en novembre, le ministre parle d’une fabrication de deux (2) millions d’unités. Puis, en décembre, ça sera trois (3) millions. Sachant que l’objectif visé est 65 millions de doses par an. Saidal compte manufacturer plus de 5,3 millions de doses allant du mois de janvier 2022. À travers cette production inédite, l’Algérie envisage d’arriver à une autosuffisance vaccinale.

En outre, le plus grand pays d’Afrique ambitionne d’aider ses voisins du Continent noir. Cela peut avoir lieu grâce à l’expérience de Saidal. Un groupe particulièrement habitué à la fabrication de médicaments stériles. Enfin, on rappelle que la matière première indispensable au lancement de la production est arrivée en Algérie il y a un mois.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes