Tremblement de terre en Algérie : une nouvelle secousse frappe à Oran

Algérie – Ce mardi 26 juillet 2022, un tremblement de terre a été ressenti au niveau d’Oran. Dzair Daily vous dévoile toutes les informations à propos de ce phénomène naturel qui a frappé la capitale de l’Ouest algérien dans les lignes qui suivent. 

La terre a, une nouvelle fois, tremblé. En effet, un tremblement de terre a secoué, ce samedi 26 juillet 2022, la wilaya d’Oran, au Nord-Ouest de l’Algérie. Suite à cela, le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) a tenu à rapporter l’ensemble des détails relatifs à cette activité sismique. 

Au fait, le CRAAG a annoncé cette nouvelle à travers un communiqué sur sa page Facebook officielle. D’après le susdit établissement public scientifique, il s’agit d’une secousse d’une magnitude de 2,8 degrés sur l’échelle ouverte de Richter. Elle a alors été ressentie durant la matinée de ce mardi. Soit, plus exactement, à huit heures et trente-sept minutes (8 h 37). 

Désormais, la localisation exacte de l’épicentre de ce tremblement de terre est connue. Effectivement, il a été localisé à 7 km au Nord-Est de la commune d’Arzew, située au niveau de la wilaya d’Oran. Il est utile de noter que l’Ouest algérien est témoin de plusieurs épisodes sismiques depuis le début de cette année 2022 et beaucoup plus durant ces dernières semaines. 

oran algérie tremblement terre

 

Tremblement de terre en Algérie : quand la terre s’agite à Oran ! 

La wilaya d’Oran est secouée depuis le début de l’année courante. Le dernier tremblement de terre qui s’est déclenché en terre oranaise remontre en effet au début du mois courant. Sa magnitude était de 3, 1 degrés à l’échelle ouverte de Richter.  Sachant que l’épicentre du séisme en question s’est localisé à  6 km au Nord-Ouest de la commune d’Arzew vers deux heures du matin.

Il y a un mois, la même ville a connu une autre secousse. Celle-ci, rappelons-le, s’était déclenchée à 12 km au Nord de la commune de Gdyel. Il s’agissait d’une réplique d’une magnitude de 5,1 degrés à l’échelle ouverte de Richter. Elle a bel et bien été ressentie par de nombreuses personnes, qui avaient fait part de leur inquiétude auprès de la page Facebook du CRAAG.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes