AccueilActualitéFranceTitre de séjour en France : voici comment un Algérien peut changer...

Titre de séjour en France : voici comment un Algérien peut changer de statut 

France – Dans cette nouvelle édition, Dzair Daily vous apporte tout ce qu’il faut savoir sur la procédure du changement de statut du titre de séjour pour un Algérien. Les détails sont dévoilés ci-après !

Afin de pouvoir rester légalement sur le territoire hexagonal, un étranger détenteur d’un titre de séjour en France, notamment un Algérien, se trouve confronté à la nécessité de changer de statut. Quelles sont alors les démarches et les conditions requises pour opérer cette procédure ? Nous les exposons pour vous dans ce passage du mercredi 11 janvier 2023.

En effet, pour se maintenir légalement dans ce pays européen, un étudiant algérien doit obtenir, à l’issue de sa formation, un titre de séjour portant la mention salarié. Il fait, alors, la demande auprès de la préfecture. Pour ce faire, il doit présenter son contrat de travail ou la promesse d’embauche fournie par l’employeur. Notons, dans ce volet, que l’étudiant disposant d’un contrat indéterminé et un revenu élevé à 1,5 fois le SMIC, est plus avantageux.

Changement de statut du titre de séjour : voici les documents obligatoires

Il est question, effectivement, de ce que rapporte le média spécialisé Djalia Dz dans son numéro de ce mardi. Penchons-nous à présent sur les démarches de la procédure. Le demandeur doit fournir un certain nombre de documents. Premièrement, on a un titre de séjour en cours de validité. Ainsi qu’un passeport et les copies des pages d’identité, des visas et des cachets d’entrées et de sorties. 

Puis, on exige un justificatif de domicile et une lettre motivant le recrutement. Il faudrait également fournir un contrat de travail et un formulaire de demande de titre de séjour. Il est utile de souligner que le statut juridique des étudiants Dz est régi par l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968.

En vertu de cet accord, l’étudiant algérien n’est pas obligé de demander un visa long séjour pour travailler à l’issue de sa formation. Il n’a qu’à passer une visite médicale et présenter le contrat de travail pour obtenir le sésame. Il s’agit toujours de ce dont nous informe la même source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici