La stratégie de Bousetouane pour rendre l’Algérie leader de l’IA en Afrique

Algérie – L’Algérien Fouad Bousetouane, élu meilleur manager en intelligence artificielle de Chicago, présente une stratégie qui pourrait rendre l’Algérie leader en Afrique dans le domaine de l’IA.

- Advertisement -

En effet, un certain savant algérien qui répond au nom de Fouad Bousetouane détient la stratégie qui pourrait faire percer l’Algérie dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA). Et ce, au niveau du continent africain. En fait, Fouad s’est exprimé ce 25 février 2021 au quotidien arabophone El Bilad.

Il a commencé par se présenter en proférant qu’il avait grandi et étudié dans la ville d’Annaba. Le jeune homme continue en déclarant que depuis sa tendre enfance, il était très curieux et intéressé par différentes sciences. Celui-ci a cité, à titre d’exemple, l’astrologie, la physique et les sciences naturelles.

Le scientifique développe en déclarant qu’il avait poursuivi ses études au lycée Saint-Augustin situé également à Annaba. Il obtient son bac en 2005, ce qui marque une période très difficile pour Fouad. Il explique lors du même entretien qu’il n’avait même pas les moyens de s’acheter un ordinateur portable pour apprendre la programmation.

| Lire aussi : Des Algériens développent une application qui fait parler des images (vidéo)

Le jeune étudiant résidait très loin de son université. Ce qui n’arrangeait en rien sa situation financière très critique à l’époque. Fouad était donc contraint de se réveiller très tôt le matin avec peu d’argent dans sa poche. C’est en tout cas ce qu’a rédigé le quotidien sus-cité. 

Ces difficultés de la vie ont décidément contribué à forger la ténacité et l’acharnement du jeune universitaire. Fouad s’est révélé très déterminé à s’envoler vers de nouveaux horizons. Il a visé grand en choisissant les États-Unis pour destination. Celui-ci explique qu’il avait décroché une bourse de l’université de Las Vegas.

Après deux (02) années de mise à niveau, l’Algérien a obtenu un doctorat PHD en informatique et intelligence artificielle (IA). L’enfant d’Annaba ne s’est pas arrêté là. Et pour cause, le titulaire d’un doctorat américain a remporté un prix très prestigieux dans la région de Chicago aux États-Unis. Il s’agit donc du titre du meilleur directeur exécutif (Best Tech manager) en intelligence artificielle et technologie. 

Intelligence artificielle : Comment propulser l’Algérie à la tête de l’Afrique ?

C’est donc avec une expérience et un parcours plus que respectables que Fouad Bousetouane s’aventure à dire qu’il détient une stratégie pour développer l’intelligence artificielle (IA) en Algérie. Celui-ci va même jusqu’à dire qu’il pourrait rendre sa nation leader en Afrique dans ce domaine d’actualité.

Cela se fera alors en rendant les lois et les démarches plus souples et plus accessibles pour les chercheurs et spécialistes en technologie. Ça contribuera donc à créer un environnement économique exempt de tout obstacle bureaucratique. C’est là également ce qu’a rapporté la source susmentionnée des propos émis par l’orateur. 

| Sujet connexe : USA : La percée d’une Algérienne spécialisée en alimentation saine

En outre, Fouad Bousetouane se montre très optimiste quant à l’avenir dl’intelligence artificielle en l’Algérie. Et ce, après que lesdites conditions soient réunies. Si cela se fera un jour, le jeune algérien serait potentiellement prêt à tenter d’user de ses différentes connaissances et liens afin de développer l’intelligence artificielle en Algérie.

Il explique que cela se concrétisera en créant un réseau de relations entre des universités algériennes et les plus gros géants américains. Tels que Google ou encore Amazon. Il faudra également aménager et bâtir des centres de recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle. Ça contribuera par la même occasion à développer et à bâtir une économie nationale digne de ce nom, explique-t-il enfin.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes