AccueilFootLe salaire de Djamel Belmadi proche de celui de Didier Deschamps

Le salaire de Djamel Belmadi proche de celui de Didier Deschamps

Foot – Respectivement liés à la FAF et à la FFF, Djamel Belmadi et Didier Deschamps bénéficieraient d’un salaire presque égal. Alors combien gagnent-ils par an ? On vous dévoile tout cela dans la suite de ce numéro du 23 décembre 2022.

Le revenu mensuel du sélectionneur de l’équipe nationale d’Algérie avait fait du bruit il y a quelques mois. En effet, l’aspect financier de son contrat avec la Fédération algérienne de football (FAF) a été scruté de très près. Ce jeudi, le site spécialisé Fennec Football a encore ouvert ce dossier. Visiblement, le salaire de Djamel Belmadi serait proche de celui de Didier Deschamps. 

Ainsi, citant le média français L’Équipe, la même source a révélé que l’entraîneur des Bleus perçoit 2,5 millions d’euros par an, en plus des droits d’images. Pour rappel, ce dernier avait disputé, le 18 décembre dernier, la finale de la Coupe du monde. Celle qu’il avait perdu face à l’Argentine après la séance de tirs au but. 

Quant à celui que les Algériens ont surnommé « ministre du bonheur », il gagnerait 2,7 millions d’euros par an. Il s’agit là encore de ce qu’a révélé le média algérien cité auparavant. Il s’avère alors que le champion d’Afrique 2019 gagne même plus que le sélectionneur de l’équipe de France. 

Équipe d’Algérie : Belmadi serait mieux payé que le champion du monde en titre

Par ailleurs, le journaliste algérien, Karim Kendouli, a évoqué le sujet. Dans ses déclarations rapportées par le susdit média, il a indiqué que Belmadi est même mieux payé que le sélectionneur de l’Argentine. Celui qui a mené Albicelestes à son troisième titre Mondial percevait donc 2,6 millions d’euros par an.  

Le même journaliste poursuit en notant que « la presse française a ouvert le dossier du salaire de Deschamps le plus normalement du monde. Et cela n’a choqué personne. Bien qu’il ait remporté la Coupe du monde en 2018. Et qu’il avait atteint la finale de cette même compétition deux fois de suite ».  

En outre, Kendouli a fait également savoir que « chez nous, pour le simple fait d’évoquer le salaire de Belmadi. Un journaliste a été lynché », a-t-il déploré.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici